Publicité

QUESTION D'ACTU

Avec la chirurgie de la cataracte

La cécité a baissé de 50 % en Europe en 20 ans

Si les progrès de la chirurgie ont permis de faire chuter la cécité, la progression du diabète inquiète les spécialistes.

La cécité a baissé de 50 % en Europe en 20 ans SIPA USA/SIPAUSA/SIPA

  • Publié 25.03.2014 à 18h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Cet article va sans doute faire du bien à vos yeux ! Car les taux mondiaux de cécité et des déficiences visuelles ont fortement chuté au cours des deux dernières décennies dans les pays développés (Etats-Unis, Canada, Europe occidentale, Australie, Japon). C'est ce que révèle une nouvelle étude publiée il y a quelques jours dans le British Journal of Ophthalmology.

En Europe, la cécité a chuté de 50 %
Pour parvenir à cette conclusion, ces chercheurs ont passé au crible l'ensemble des données disponibles sur ces problèmes de la vision de 1990 à 2010 dans cinquante pays. En Europe par exemple, les taux de cécité ont chuté de 50 %, et les taux de déficience visuelle de 38 %. Ces baisses n'ont pas été aussi importantes aux Etats-Unis et au Canada car là-bas, les taux étaient déjà bas par rapport aux normes internationales.
Au final
, le taux de prévalence de la cécité dans le monde a chuté de moitié, passant de 3,3 millions de personnes touchées (0,2 % de la population mondiale) à 2,7 millions (0,1 % de la population mondiale).
Ce sont
les femmes qui étaient plus susceptibles que les hommes d'être aveugle ou d'avoir une mauvaise vision tout au long de la période d'étude.


Le développement de la chirurgie de la cataracte a changé la donne
Pour commenter ces résultats, les chercheurs confient que ces baisses sont « très frappantes ». « Surtout compte tenu du fait que la population mondiale vieillit de plus en plus », a précisé le chercheur principal Rupert Bourne, professeur d'ophtalmologie à l'Université Anglia Ruskin de Cambridge (Royaume-Uni)
.
Et pour tous ces scientifiques, c'est
le développement de la chirurgie de la cataracte qui explique ces résultats. En France, par exemple, elle reste l'acte chirurgical le plus fréquent, selon l'Assurance maladie. En 2012, 717 000 interventions de ce type ont ainsi été pratiquées pour un coût total de 1,3 milliard d'euros.  
En revanche, même si
les cataractes demeurent la principale cause de cécité dans les pays en voie de développement, ce n'est plus le cas dans les pays plus favorisés. La perte de vue y a désormais pour origine la dégénérescence maculaire liée à l'âge.

La progression du diabète, une menace actuelle 
Par ailleurs, une meilleure prise en charge de la myopie a également fait baisser la cécité dans le monde, rajoutent ces chercheurs. Comment ? « E
n rendant possible au plus grande monde, la fourniture de lunettes adéquates pour corriger les erreurs de réfraction », soulignent ces derniers.
Enfin, dernier constat des chercheurs, un peu plus inquiétant, l' augmentation de la prévalence du diabète qui aura un impact « énorme », selon eux, sur nos yeux. Environ un tiers de ces futurs diabétiques risquent en effet de perdre la vue, à cause notamment d'une rétinopathie diabétique. De plus, « beaucoup de personnes atteintes de diabète seront également au risque de glaucome ou de cataracte », concluent-ils.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité