Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon l’Académie américaine d’ophtalmologie

Glaucome : le risque de cécité divisé par 2 en 20 ans

Les progrès en matière de diagnostic et les traitements auraient permis de diminuer de moitié le risque de cécité lié au glaucome en 20 ans, d’après une étude américaine.  

Glaucome : le risque de cécité divisé par 2 en 20 ans WIDMANN PETER/TPH/SIPA

  • Publié 22.01.2014 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors qu’il concerne actuellement plus de 60 millions de personnes dans le monde, le glaucome serait pourtant de mieux en mieux pris en charge. En effet, selon une étude qui vient d’être publiée dans Ophtalmology, la revue scientifique de l’Académie américaine d’ophtalmologie, depuis 1980, le risque de cécité causé par cette maladie grave des yeux, aurait presque diminué de moitié. Cette étude menée par une équipe de chercheurs de la Mayo Clinic est la première à évaluer l'incidence de la population aveugle à cause du glaucome.

 

26% de cécité à cause du glaucome en 1980 et 13% en 2000

Cette équipe a donc examiné tous les cas de glaucome à angle ouvert, la forme chronique la plus courante dans cette pathologie, diagnostiqués de 1965 à 2009 dans le comté d'Olmsted dans le Minnesota. Ils ont constaté que la probabilité d’être aveugle 20 ans après le diagnostic et l'incidence de la population aveugle d’au moins un oeil à cause de cette maladie était passée de 25,8% pour les personnes diagnostiquées entre 1965 et 1980 à 13,5 % pour les personnes diagnostiquées entre 1981 et 2000. De plus, l'incidence de la population aveugle à cause d’un glaucome dans les 10 ans suivant le diagnostic aurait elle aussi diminué, passant de 8,7 par 100 000 à 5,5 pour 100 000 sur les mêmes périodes. D’après les auteurs, cette forte diminution du risque de cécité serait le fruit des progrès à la fois en matière de diagnostic, mais également sur le plan des thérapeutiques.

 

Encore 15% des nouveaux diagnostiqués finissent aveugles

«Malgré ces bonnes nouvelles, la vitesse à laquelle les gens continuent à devenir aveugle à cause d’un glaucome est encore trop élevé, estime le Pr Arthur J. Sit , ophtalmologiste et auteur principal de l'étude. Cela est probablement dû à un diagnostic encore trop tardif et notre compréhension du glaucome est encore incomplète. Il est donc essentiel que la recherche sur cette maladie dévastatrice se poursuive, et tous les spécialistes des soins oculaires doivent rester vigilants vis à vis des signes précoces du glaucome lors des examens de routine, » ajoute le chercheur. Profitant de ces résultats, l’Académie américaine d’ophtalmologie rappelle à tous les adultes l'importance de réaliser,  à partir de 40 ans, un examen de la vue spécifique au dépistage du glaucome. Par ailleurs, pour les personnes âgées de 65 ans et plus, ces spécialistes préconisent un examen de la vue tous les ans ou tous les 2 ans réalisé par un ophtalmologiste.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité