• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Été

Climatisation : peut-elle nous faire tomber malade ?

Avec les fortes chaleurs de cet été, certains rafraîchissent leur intérieur grâce à la climatisation… Mais attention aux effets néfastes qui peuvent nous faire tomber malade. 

Climatisation : peut-elle nous faire tomber malade ? Lacheev/istock


  • Publié le 06.08.2022 à 11h55
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une climatisation mal entretenue peut entraîner des problèmes d’irritation de la peau et des muqueuses oculaires et respiratoires.
  • Il faut changer régulièrement les filtres à poussière pour éviter qu’il y ait trop de poussières, de bactéries et de moisissures.

Une température de l’ordre de 25 ou 26°C pour l’espace rafraîchi semble raisonnable”, peut-on lire dans un document publié par l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale (Afsse). Pour y arriver, quand la température extérieure approche les 40 degrés, beaucoup optent pour l’installation d’une climatisation chez eux… Mais attention à ne pas trop en mettre, car les effets sur la santé peuvent être néfastes. 

Éviter les trop grands écarts

En effet, l’Afsse prévient qu’en-dessous des températures préconisées, des effets sur la santé peuvent se faire sentir comme le développement de pathologies respiratoires. L’instance recommande donc d’”éviter l’impact d’un écart trop important avec la température extérieure, entraînant une sensation de froid avec le développement possible de pathologies infectieuses respiratoires, virales ou bactériennes, au besoin en couvrant les personnes avant de pénétrer dans une pièce rafraîchie”. Les médecins préconisent de ne pas dépasser les 7 °C d’écart entre l’intérieur et l’extérieur.

Humidificateurs d’air

Un autre problème causé par la climatisation est qu’elle assèche l’air. Ainsi, si l’utilisation est excessive, certaines personnes peuvent avoir des symptômes comme des irritations nasales ou oculaires, des démangeaisons ou encore une envie d'éternuer. L’Afsse recommande de “maintenir en permanence une hygrométrie (quantité d’humidité dans l’air) comprise entre 30 et 60% afin de prévenir, d’un côté, le dessèchement de muqueuses et de l’autre, une limitation des phénomènes d’évapotranspiration nécessaires à la régulation thermique”. Pour cela, certaines climatisations disposent d’humidificateurs d’air.

Agents pathogènes 

Selon une étude parue dans la Revue Internationale d’Epidémiologie et de Santé Publique, les personnes travaillant dans des locaux climatisés seraient plus exposées aux maladies que celles dont l’espace de travail est ventilé naturellement… La propagation de virus ou d’autres agents pathogènes serait-elle favorisée par la climatisation ? “Les climatiseurs sont susceptibles d’héberger des organismes infectieux ou allergènes, comme les acariens, explique Wassim Labaki, professeur de médecine interne et pneumologue au département de médecine de l’Université du Michigan. Il est donc essentiel d’entretenir ces appareils et d’en changer régulièrement le filtre afin d’éviter la circulation d’air vicié”.

Rhumatismes

Le dernier point négatif des climatisations est le risque de douleurs articulaires ou de rhumatismes car le froid peut rendre les muscles rigides et les contracter… Le mieux reste donc d’utiliser la climatisation avec parcimonie, sans un trop grand écart avec l’extérieur !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES