• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Démence

Vous craignez Alzheimer ? Eh bien, jouez donc au golf !

Les quinquagénaires qui pratiquent des activités à la fois sportives et sociales, telles que le tennis et le golf, auraient un risque nettement plus faible de développer une démence. C’est ce qu’a révélé une étude japonaise.

Vous craignez Alzheimer ? Eh bien, jouez donc au golf ! jacoblund/iStock


  • Publié le 31.03.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le golf et le tennis sont des activités sportives qui ont un effet sur la démence similaire à celui des tâches telles que le ménage et la cuisine.
  • Il est recommandé aux adultes de 18 à 64 ans de consacrer au moins 150 à 300 minutes par semaine à une activité d’intensité modérée ou pratiquer au moins 75 à 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue.

Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir faire du tennis ou golf. Mais d’après une équipe de chercheurs japonais, ces sports contribuent à maintenir l’esprit des adultes âgés d’une cinquantaine d’années en bonne santé. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont réalisé une étude parue dans la revue JAMA Network Open le 29 mars.

"Les associations entre l'activité physique totale quotidienne et l'activité physique totale modérée à intense et la démence ne sont toujours pas claires", ont-ils écrit dans les travaux qui portent sur 43.896 personnes, âgées de 50 à 79 ans, suivies pendant environ 10 ans.

Pour les besoins de cette recherche, les scientifiques ont utilisé les données de questionnaires sur la démence recueillis entre 2000 et 2003 dans huit régions du Japon. Les auteurs de l'étude ont comparé les cas de démence nécessitant des soins de longue durée avec les niveaux d'activité physique modérée à intense. L'analyse des données a été réalisée du 1er février 2019 au 31 juillet 2021.

Un niveau plus élevé d’exercice pendant les loisirs associé à la prévention de la démence invalidante

Parmi les 43.896 participants, 5.010 adultes ont reçu un diagnostic de démence invalidante au cours d'une période moyenne de 9,5 ans. Dans le groupe d'activité physique totale quotidienne la plus élevée, le risque de démence était plus faible chez les hommes et les femmes. Des associations similaires ont été observées chez les hommes et les femmes pour l'activité physique totale modérée à intense pendant les loisirs.

D’après les résultats, les volontaires qui pratiquent plus d’exercice durant leurs loisirs, tels que le golf et le tennis, ont 25 % de risques en moins de développer la maladie d’Alzheimer. "Les loisirs qui incluent une activité cognitive ont une association protectrice contre le déclin cognitif et la démence", a déclaré Norie Sawada du Centre national de cancer de Tokyo et auteur des travaux, dans un communiqué.

"Un essai clinique randomisé a montré qu'un entraînement cognitif et physique combiné pouvait améliorer les fonctions cognitives des personnes âgées. En outre, les activités sociales qui accompagnent ces loisirs, comme la participation à des compétitions de golf et l'inscription à des tournois de tennis, présente également une association protectrice contre le déclin cognitif et la démence", ont développé les chercheurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES