• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

Déremboursement de l'homéopathie : quel impact sur la consommation des Français ?

Malgré la fin du remboursement des pilules par la Sécurité sociale depuis janvier dernier, 85% des Français se disent prêts à payer plus cher pour se soigner par homéopathie.

Déremboursement de l'homéopathie : quel impact sur la consommation des Français ? erierika / istock.

  • Publié le 25.06.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le taux de remboursement de l’homéopathie est passé de 30% à 15% en 2020, puis à 0% au 1er janvier 2021.
  • L'homéopathie est un concept controversé élaboré à la fin du 18e siècle. Il repose sur le principe que ce qui déclenche une maladie peut aussi aider à la soigner et à la prévenir.

Selon un sondage* du Syndicat National des Médecins Homéopathes Français, la motivation des patients pour continuer à se soigner par homéopathie est grande malgré le déremboursement. Néanmoins, une minorité d’entre eux sont concernés par le renoncement aux soins pour raisons financières.

Stabilité du nombre des consultations

Depuis le déremboursement des pilules homéopathiques, 65% des médecins homéopathes interrogés ont observé une stabilité du nombre de leurs consultations par semaine. Cependant, 56% des sondés déclarent aussi avoir changé leurs habitudes de prescriptions ces derniers mois dans un souci d’impact financier pour leur patientèle.

En effet, 85% des patients se disent prêts à payer plus cher et continueront à se faire soigner par homéopathie, mais ils sont néanmoins 15% à déclarer que le coût des médicaments homéopathiques est à présent rédhibitoire.

Un débat scientifique et politique

"De manière générale, si le tarif, ainsi que la nature des médicaments sont les principaux critères de choix d’un traitement médical individualisé, d’autres attentes émergent : les patients interrogés souhaitent aussi pouvoir compter sur l’expertise de leur médecin homéopathe en matière de médecine préventive et s’inquiètent d’une disparition progressive des médecins homéopathes", commentent les sondeurs. Par ailleurs, 57% des Français questionnés sollicitent leur médecin homéopathe concernant les prestations existantes des mutuelles de santé pour la prise en charge de l’homéopathie. 

En 2019, au terme d’un long débat scientifique et politique, l’ex ministre de la Santé Agnès Buzyn a suivi les recommandations de la HAS en déremboursant progressivement l’homéopathie.  

* réalisé auprès de 635 médecins homéopathes.

Retrouvez ci-dessous l'émission Questions aux Experts sur le thème : "L'homéopathie, une thérapeutique controversée" :

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité