• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Musicothérapie

A bloc, des chirurgiens assistés par ... un pianiste !

L'équipe soignante était plus détendue. Quant au patient, opéré sous anesthésie générale, il a réagi aux variations de la musique. Grâce à un EEG, il a été possible de voir que son cerveau enregistrait les moments où la musique s’arrêtait ou reprenait. 

A bloc, des chirurgiens assistés par ... un pianiste ! iStockphoto.com/Photographer

  • Publié le 19.11.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En Italie, une intervention chirurgicale sur un enfant de 10 ans avec une double tumeur au cerveau s'est déroulée en présence d'un pianiste
  • Bien que sous anesthésie générale, le cerveau du garçon a entendu la musique et a réagit à celle-ci

Les vertus de la musique sont sans limites. En Italie, les chirurgiens de l’hôpital d’Ancône (région des Marches, au centre du pays) ont réalisé une opération chirurgicale accompagnés par un pianiste afin de détendre le patient et l’équipe soignante.

Un cerveau conscient de la musique

Le 17 novembre dernier, un garçon de 10 ans a été opéré d’une double tumeur de la moelle épinière. Le docteur Roberto Trigani, le neurochirurgien sur cette opération, a été assisté par Emilianiano Toso, un biologiste moléculaire qui est également pianiste à ses heures perdues. Et un musicien et son piano ont accompagné l'intervention.

Grâce à un électroencéphalogramme, l’équipe médicale a pu surveiller le comportement du cerveau du garçon alors qu’il était sous anesthésie générale. L’opération, qui a duré quatre heures, a montré qu’il était possible de rassurer les patients et d’évaluer les effets de musique sur l’activité cérébrale durant l’opération.

Nous avons tenté d'arrêter puis de relancer la musique, en observant la réponse du patient. Même sous anesthésie générale, son cerveau a perçu la musique”, a expliqué Emiliano Toso à l’agence de presse Ansa. A l’issue de l’opération, où les deux tumeurs ont pu être enlevées, le garçon de 10 ans a lui-même confirmé avoir entendu les notes de piano. 

La musicothérapie de plus en plus plébiscitée

D’autres opérations du genre ont déjà été menées dans d’autres hôpitaux, avec toujours l’objectif de calmer le patient anesthésié tout en observant l’activité cérébrale de ce dernier. L’un des exemples les plus célèbres s’est déroulé en Inde en 2017, lorsqu’un musicien a lui-même joué de la guitare pendant sa propre opération du cerveau. La plupart du temps, l’idée derrière cette technique est de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau tout en analysant si certaines zones sont toujours en alerte (et donc pas endommagées).


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité