Publicité

QUESTION D'ACTU

Vidéo

Inde : un musicien joue de la guitare pendant une neurochirurgie

Conscient lors de son opération du cerveau, un Indien a joué de la guitare durant toute l'intervention. Il a pu constater les résultats en direct. 

Inde : un musicien joue de la guitare pendant une neurochirurgie Capture d'écran (ANI, Twitter)

  • Publié 25.07.2017 à 17h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Les opérations sur le cerveau sont, en elles-mêmes, déjà captivantes. Ajoutez-y le fait que le patient soit éveillé et puisse parler pendant toute l'intervention, et elles en deviennent fascinantes. Alors si, en plus, le patient est un musicien professionnel et joue de la guitare…

« J’ai trouvé ça fantastique de voir l’amélioration presque magique des mouvements de mes doigts, et cela directement sur la table d’opération », a déclaré Abhishek Prasad. Le musicien indien de 37 ans a été opéré pour traiter une dystonie au niveau des mains, une pathologie qui apparaît chez les musiciens et qui provoque des contractions et des spasmes involontaires.

« À la fin de l’intervention, mes doigts étaient guéris à 100 %, et je pouvais les bouger comme avant, a-t-il ajouté. Trois jours plus tard, je suis sorti de l’hôpital et j’étais prêt à rejouer. »

 

Trois doigts touchés

Depuis un an et demi, M. Prasad souffrait de crampes en jouant de la guitare, au niveau du majeur, de l’annulaire et de l’auriculaire. La dystonie du musicien apparaît lorsque des mouvements très précis sont répétés. Il peut agir sur les mains chez le guitariste, par exemple, ou au niveau des muscles de la bouche chez un trompettiste.

Après une errance thérapeutique, un neurologue a identifié le problème il y a neuf mois, et a orienté le musicien vers le neurochirurgien de l’hôpital de Bangalore (Inde) qui l’a finalement opéré, le Dr Sharan Srinivasan.

« C’est une intervention durant laquelle la partie du cerveau qui déclenche les tremblements est détruite, explique-t-il. Avant de commencer, un support spécial a été fixé à sa tête grâce à quatre vis, enfoncées profondément dans le crâne ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Un générateur dans le cerveau

Après y avoir percé un trou, les chirurgiens ont placé des électrodes à près de 9 cm de profondeur dans le cerveau, au niveau de la zone concernée. Le patient, sous anesthésie locale, jouait de son instrument pour vérifier que les médecins ne touchaient pas de zone sensible, et pour vérifier l’efficacité des brûlures pratiquées grâce aux électrodes.

« Il était totalement réveillé tout au long du processus, et nous avions accès au résultat directement sur la table d’opération, en voyant ses doigts bouger normalement sur la guitare », s’est réjoui le Dr Srinivasan.

Pendant l’opération, le musicien a ressenti la présence d’une sorte de générateur allumé dans son cerveau, mais pas de douleurs. Et depuis, il a retrouvé toute sa dextérité.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité