• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : la vitamine D à l’essai

Des scientifiques britanniques recherchent des volontaires pour participer à un essai pour voir si la prise de vitamine D peut stimuler le système immunitaire contre la Covid-19.

Covid-19 : la vitamine D à l’essai Helin Loik-Tomson/iStock

  • Publié le 14.10.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La vitamine D régule l'inflammation causée par le SARS-CoV-2.
  • L'essai britannique a le potentiel de donner une réponse définitive à la question de savoir si la vitamine D offre une protection contre la Covid-19.
L’intérêt de la vitamine D contre la Covid-19 n’est pas nouveau. Une étude américaine a montré, en mai dernier, que les patients atteints du Covid-19 déficients en vitamine D ont deux fois plus de risques de développer une forme grave de la maladie que les autres. L’Académie nationale de médecine est allée dans le même sens en affirmant, dans un communiqué paru le 23 mai dernier, que la vitamine D régule l'inflammation causée par le SARS-CoV-2. “Elle joue un rôle dans la régulation et la suppression de la réponse inflammatoire cytokinique à l'origine du syndrome de détresse respiratoire aigu qui caractérise les formes sévères et souvent létales de Covid-19”, a-t-elle écrit.

Une réponse définitive à l'effet de la vitamine D contre la Covid-19

En Angleterre, des chercheurs de l’université Queen Mary à Londres lancent un essai clinique pour étudier l’effet de la vitamine D sur le système immunitaire contre la Covid-19. Ils recrutent des patients qui sont déficients en vitamine D (un test sanguin sera effectué pour le confirmer) et qui pourront prendre quotidiennement, et pendant six mois, de la vitamine D. Les doses qui seront prescrites aux volontaires seront supérieurs aux suppléments réguliers. L'essai “a le potentiel de donner une réponse définitive” à la question de savoir si la vitamine D offre une protection contre la Covid-19”, a estimé David Jolliffe, chercheur principal de cette étude.

La vitamine D est conseillée l’hiver pour compenser l’absence de soleil. La carence en vitamine D est plus fréquente chez les personnes âgées et celles qui sont en surpoids qui présentent toutes un risque accru de développer une forme sévère d'infection à la Covid-19. “Les suppléments de vitamine D sont peu coûteux, peu risqués et largement accessibles; s'ils sont prouvés efficaces, ils pourraient considérablement contribuer à notre lutte mondiale contre le virus”, a avancé le chercheur.

Une étude espagnole a récemment plaidé pour l’intérêt de la vitamine D contre la Covid-19. Ce sont 50 patients qui on reçu le supplément et les résultats ont montré qu’un seul de ces 50 patients avait été transféré en soins intensifs et qu'aucun décès n’avait été déploré. Parmi les 26 qui n’ont pas reçu ce traitement, la moitié avait été dirigée en soins intensifs. Par ailleurs, une analyse statistique des données obtenues dans des hôpitaux du monde entier a révélé que la vitamine D permet de réduire de 15% le nombre de cas graves chez les patients infectés par le virus.


Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité