• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

En France, les tests PCR sont désormais remboursés à 100%

Alors que l'épidémie de la Covid-19 repart à la hausse en France, un arrêté publié ce samedi annonce le remboursement total des tests PCR. Le décret prévoit également la distribution gratuite de 40 millions de masques pour les personnes en situation de précarité. 

En France, les tests PCR sont désormais remboursés à 100% Taechit Taechamanodom/iStock

  • Publié le 26.07.2020 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon un arrêté publié samedi 25 juillet, les tests PCR, tarifés de 54 euros, seront entièrement remboursés par l'Assurance maladie.
  • Ce décret prévoit également la distribution gratuite de 40 millions de masques aux 7 millions de Français bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire.
  • La Direction générale de la santé (DGS) affirme que la circulation du virus est en “nette augmentation” sur le territoire.

Plus de 500 000 tests de dépistage par semaine. C'est le chiffre annoncé par le ministre de la santé Olivier Véran dans un entretien accordé au Parisien, pour désigner le nombre de tests Covid-19 déployés sur le territoire français. Afin d'accélérer le processus de dépistage, les tests PCR administrés par voie nasale avec écouvillon seront désormais accessibles sans ordonnance. 

Jusqu'ici, il était indispensable de consulter son médecin au préalable. En cas de symptômes caractéristiques de la Covid-19, le patient se voyait délivrer un test sur ordonnance. Selon un arrêté publié samedi 25 juillet, les tests PCR, tarifés de 54 euros, seront entièrement remboursés par l'Assurance maladie. Ce décret prévoit également la distribution gratuite de 40 millions de masques aux 7 millions de Français bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire.

Les pompiers et secouristes autorisés à réaliser les tests 

L'objectif initial annoncé par le gouvernement vise les 700 000 tests par semaine. Mais dans les faits, les rendez-vous ne sont pas toujours faciles à obtenir : face à l'explosion des demandes, les laboratoires qui le délivrent se retrouvent débordés. Pour y remédier, les pompiers, secouristes, aides-soignants et étudiants en santé sont désormais autorisés à réaliser les prélèvements.

Selon les dernières données de Santé Publique France, le nombre de nouvelles contaminations à la Covid-19 en France est similaire à celui observé début mai. Au 24 juillet, la France a comptabilisé 1 130 nouveaux cas en l'espace de 24h. La Direction générale de la santé (DGS) affirme que la circulation du virus est en “nette augmentation” sur le territoire. “Nous avons ainsi effacé une bonne partie des progrès que nous avions accomplis dans les premières semaines du déconfinement”, déplore-t-elle.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité