• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

EpiCOV : l’enquête épidémiologique initiée par le gouvernement

Pour évaluer l'immunisation des Français face au Covid-19, une étude épidémiologie, EpiCOV, a été initiée par le gouvernement, l'Inserm et la DRESS.

EpiCOV : l’enquête épidémiologique initiée par le gouvernement pandpstock001/iStock

  • Publié le 03.05.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour aider le gouvernement dans sa préparation du déconfinement, une enquête de grande ampleur est menée pour déterminer la proportion de la population déjà infectée par le virus et guider les mesures gouvernementales. Celle-ci est menée par le gouvernement, en lien avec l’Inserm et la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la Santé. L’objectif est “de fournir une cartographie globale et scientifiquement fiable du statut immunitaire de la population et de sa dynamique, sur l’ensemble du territoire, via la collecte d’échantillons biologiques couplée à des questionnaires”, décrit l’Inserm dans un communiqué.

Cartographier le statut immunitaire de la population

L’étude épidémiologique va débuter jeudi 30 avril et durera jusqu’au 24 mai. Les premiers tests débuteront sur plus de 200 000 participants, âgés de 15 ans ou plus qui vont devoir répondre à un questionnaire de 20 à 30 minutes et pour 100 000 d’entre eux un prélèvement de quelques gouttes de leur sang pour déterminer s’il y a eu contact avec le virus. Les chercheurs vont récolter des données leur permettant d’évaluer la proportion de la population française qui a été touchée par le SARS-CoV-2 et évaluer le nombre de personnes immunisées contre le Covid-19.

Cela permettra également de suivre la dynamique épidémique à court, moyen et long terme. “Ce projet permettra d’éclairer les dimensions spatiales, temporelles, sociodémographiques et familiales de l’épidémie et des mesures de confinement, décrypte le communiqué de l’Inserm. Il ambitionne de décrire la fréquence des symptômes du Covid-19, de nourrir les modélisations de l’évolution de l’immunité en population, de fournir des estimations de la fréquence de l’exposition au virus en incluant les formes asymptomatiques pourvoyeuses de transmission, et d’évaluer l’évolution de la santé, du bien-être et des comportements des personnes vivant en France.”

Deuxième vague de récolte en juin 2020

Grâce aux résultats, les scientifiques pourront réaliser une cartographie du statut immunitaire de la population sur le territoire français. Ils pourront également savoir le nombre d’individus ayant contracté le Covid-19 et ceux qui ne l’ont pas développé. Cette première vague de récoltes sera suivie d’une seconde à partir de juin 2020. “Cette opération pourra être répétée régulièrement pour suivre la dynamique de l’épidémie et l’évolution des conditions sanitaires et sociales dans le pays, dans tous les territoires, toutes les classes d’âge, tous les grands groupes sociaux”, a ajouté le ministère de la Santé.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité