• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Covid-19 : les huiles essentielles sont inefficaces pour prévenir ou guérir du virus, alerte l'Anses

L'Anses alerte ce mardi sur l'inefficacité et le danger que représente l'utilisation d'huiles essentielles dans la prévention ou le traitement du Covid-19. 

Covid-19 : les huiles essentielles sont inefficaces pour prévenir ou guérir du virus, alerte l'Anses Botamochi/iStock

  • Publié le 02.05.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) alerte ce mardi dans un communiqué sur l'inefficacité des huiles essentielles dans le traitement du Covid-19.

"L’Anses et le réseau des Centres antipoison suivent avec attention les appels pour un motif associé au Covid-19 (...) Plusieurs origines de situations à risque ont été identifiées par les Centres antipoison dont l’utilisation des huiles essentielles”, précise l'Anses.

Le danger des huiles essentielles

Parmi elles, l'absorption d'huiles essentielles par voie orale pour “renforcer les défenses naturelles” et “lutter contre le coronavirus”, leur pulvérisation pour “assainir un espace clos” par une personne à risque (asthmatique par exemple), ou encore leur utilisation pour désinfecter un masque chirurgical, ce qui est totalement inefficace et potentiellement nocif. 

L’Anses rappelle que les huiles essentielles ne constituent pas un moyen de lutte contre le coronavirus. Il est important de respecter les conditions d’utilisations de ces huiles (voie d’administration, dose, zone d’application…).”

Il est recommandé aux personnes souffrant d’affections respiratoires (notamment les personnes asthmatiques), et aux femmes enceintes ou allaitantes, de ne pas utiliser d'huiles essentielles. “Avant tout usage, et en cas de question sur l’usage des huiles essentielles, demander conseil à un pharmacien.”

Les intoxications et risques liés au Covid-19

Il semblerait que l'épidémie de Covid-19 poussent certaines personnes à se mettre involontairement en danger. Récemment, l'Anses alertait sur les “intoxications liées à la désinfection et aux autres situations à risque” en lien avec le nouveau coronavirus.

Entre le 1er et le 24 mars 2020, 337 appels liés à des cas d’exposition (avec ou sans symptômes) ou des demandes d’information ont été identifiés comme pouvant être associés au contexte Covid-19. Parmi les cas d’exposition (245 cas), 144 présentaient des symptômes et 101 n’en avaient pas.” 

Plusieurs situations particulières à risque ont été identifiées : inhalation de vapeur toxique, intoxication accidentelle de jeunes enfants suite aux transferts des produits ménagers (dans une bouteille, dans un verre d’eau…), nettoyage des aliments à l’eau de Javel. De même, “l’exposition accidentelle d’enfants ayant à portée de mains les solutions hydro-alcooliques ou les produits utilisés pour la préparation de solution hydro-alcooliques à faire soi-même” ont été rapportées.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité