• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Littérature

Confinement : 6 livres à (re)découvrir

“Le Songe d'une nuit d'été”, “Rebecca”, “Mr Gwyn”… Paloma Grossi, éditrice chez Stock, nous recommande six livres à (re)lire pour s'évader de la période particulière que nous traversons.

Confinement : 6 livres à (re)découvrir Halfpoint/iStock

  • Publié le 26.03.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Lire pour s'occuper durant le confinement : les 6 livres conseillés par une éditrice

Face au climat anxiogène dans lequel baigne la France depuis que la pandémie de coronavirus s'est emparée du pays, la lecture semble être le remède idéal pour se changer les idées. Si le confinement est mal vécu pour certains, il laisse également le temps d'arpenter sa bibliothèque pour se (re)plonger dans ses classiques. Paloma Grossi, éditrice chez Stock, s'est prêtée au jeu et nous propose une sélection de six livres.

1) Le Comte de Monte-Cristo, d’Alexandre Dumas, paru entre 1844 et 1846

Le Comte de Monte-Cristo est le bon classique par excellence : il faut l'avoir lu. Je le recommande particulièrement en cette période car c'est une longue épopée, racontée sur plusieurs tomes ; c'est complètement dépaysant et terriblement romanesque. Il y a un rebondissement à chaque page : c'est parfait pour s'évader. J'ai dû le lire cinq ou six fois quand j'étais petite.

C'est l'histoire d'un jeune marin accusé à tort, qui s'échappe après une quinzaine d'années de captivité au château d'If, au large de Marseille. Il est en possession d'un trésor qui lui a été transmis par un prêtre, et revient à Paris en tant que comte de Monte-Cristo, personnage fantasque et richissime. Il errera des années pour se venger de toutes les personnes qui l'ont trahi.

2) Le Songe d'une nuit d'été, de William Shakespeare, paru en 1600

Comme il faut rire en ce moment, je conseille la lecture de Songe d'une nuit d'été, bien que toutes les comédies de Shakespeare marchent aussi. C'est une pièce hilarante, poétique. Elle raconte un chassé-croisé entre le couple, la tromperie et le chaos.

Il y a deux couples. Un premier qui s'enfuit car les deux moitiés ne peuvent être ensemble. Le fiancé qui était promis à la jeune femme les poursuit alors, lui-même suivi par celle qui l'aime, mais dont les sentiments ne sont pas réciproques. Pendant ce temps, un roi et une reine font des tours, se trompent, dans une sorte de forêt incroyable et imaginaire. On retrouve les bons mots de Shakespeare, cette joie et cette intelligence, cette langue sublime.

3) Le Lit défait, de Françoise Sagan, paru en 1977

Le Lit défait est tout Sagan, dans la beauté des choses. C'est un livre pour rêver ; pendant le confinement, il nous faut de l'amour, un couple. Puis, on peut s'enrouler dans les ouvrages de Sagan comme dans une couette. Elle dit quelque chose de terriblement humain dans tous ses livres, elle parle de la fragilité des gens. C'est l'autrice vers qui se tourner quand on est mal et qu'on veut se sentir compris et connecté à l'humanité

Ce livre raconte une belle et tragique histoire d'amour entre une comédienne star et un auteur à succès qui est plus jeune qu'elle. La femme le quitte une première fois, il devient célèbre, puis ils retournent ensemble. C'est magnifique.

4) Rebecca, de Daphné du Maurier, paru en 1938

C'est assez sombre, c'est un ouvrage qui a plein de charme, avec un personnage terriblement attachant et une belle histoire d'amour. À partir de ce livre, il y a de quoi faire. On peut déjà prolonger la lecture avec l'adaptation cinéma d'Alfred Hitchcock. Puis, Daphné du Maurier a écrit plein de livres géniaux : si on aime, on est lancé. Il y a de quoi s'occuper.

Rebecca est l'histoire d'une jeune fille assez timide, qui épouse un veuf très riche. Ils sont heureux et s'installent à Manderley, le magnifique manoir qu'il possède. Où que la nouvelle épouse aille, la demeure est hantée par l'ombre de la première femme de son mari, qui est morte mystérieusement. À chaque recoin, elle se heurte à la mémoire de Rebecca, un peu comme un fantôme.

5) Mr Gwyn, d'Alessandro Baricco, paru en 2011 

Alessandro Baricco, est moins classique que les précédents que j'ai cités mais c'est un auteur italien génial. Mr Gwyn est à la fois très littéraire et facile à rire. On rit, on le dévore, on le lit d'une traite. Il est plein de fantaisie ; c'est un livre très facétieux. J'ai adoré. C'est drôle et il y a une bonne réflexion sur le statut de l'écrivain, sur ce qu'est d'être un artiste.

C'est l'histoire d'un écrivain au sommet de sa gloire. Un jour, il publie un article dans un journal et y dresse la liste des 52 choses qu'il ne fera plus jamais. Le dernier point est “écrire un roman”. Catastrophe. La presse et son agent s'emballent, lui demandent pourquoi. Mr Gwyn se pose ensuite la question de ce qu'il va faire de sa vie. C'est très drôle et léger.

6) Nuits d'été à Brooklyn, de Colombe Schneck, paru en 2020

J'ai ajouté le dernier livre que j'ai publié à cette sélection. En cette période, c'est important de soutenir les auteurs dont les livres viennent de sortir où devaient sortir : le confinement est un vrai coup dur pour tous les acteurs du secteur. Nuits d'été à Brooklyn est dépaysant en termes d'époque et de pays. Ce livre est terriblement romanesque ; l'autrice à une écriture nerveuse et incisive. C'est encore une histoire d'amour, mais on y revient toujours.

C'est un roman très beau. Il se passe à New York, en août 1991, avec une toile de fond réelle assez terrible. À Carroll Gardens, un des seuls quartiers mixtes de Brooklyn à l'époque, un jeune juif renverse deux enfants noirs par accident : le garçon meurt et sa cousine en sort les jambes cassées. En moins de 24 heures, des émeutes sont déclenchées, des gens crient “mort aux juifs”, “vive Hitler”… Pendant ce temps, le livre raconte l'histoire d'amour entre une jeune juive française en stage à New York et un professeur de littérature noir plus âgé. Ils ne se sentent pas du tout connectés à leurs racines mais ils sont ramenés à ce qu'ils sont par les évènements qui se déroulent dans le quartier.

Des réseaux de libraires indépendants pour acheter ses livres en version numérique  

Si Bruno Le Maire avait évoqué l'hypothèse de la réouverture des librairies jeudi 19 mars au matin sur France Inter, celle-ci n'est pas encore à l'ordre du jour. En attendant, les Français peuvent compter sur le site des éditeurs et sur des réseaux de librairies indépendantes comme Libraires en SeinePlace des Libraires et La Librairie. Outre la proposition de coups de cœur de libraire, il est possible d'y acheter des livres en version numérique.

Certains libraires indépendants ont également fait le choix d'être très présents sur les réseaux sociaux pour continuer à communiquer avec leurs clients pendant le confinement et à les conseiller du mieux possible. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité