Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé & environnement

Les mégots de cigarette éteints émettent des substances chimiques

Un chercheur américain a découvert que les mégots émettaient encore des substances toxiques jusqu'à 7 jours après avoir été éteints. Ce qui constitue un plus grand danger que nous ne le pensions jusque-là pour les non-fumeurs.

Les mégots de cigarette éteints émettent des substances chimiques Firn/iStock

  • Publié le 01.02.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


On estime que 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans l'espace public chaque année dans le monde, soit 137 000 mégots par seconde. Nous savons qu'un mégot met en moyenne 12 ans à se dégrader complètement, mais émet-il des substances chimiques lorsqu'il est éteint ? C'est la question que s'est posé Dustin Poppendieck du National Institute of Standards and Technology (NIST), une agence du département du Commerce des États-Unis. Ses travaux ont été publiés sur le site de l'agence. 

Les mégots éteints émettent des produits toxiques

Dans le cadre d'un accord inter-institutions avec la Food and Drug Administration qui analyse les répercussions globales du tabagisme sur notre vie, Dustin Poppendieck et son équipe ont fabriqué une “machine à fumer”. Cette invention a été conçue de façon à consommer 1 200 cigarettes exactement de la même façon que le font les humains. Les mégots éteints ont été placés dans une pièce en acier inoxydable afin de mesurer les émissions atmosphériques. L'équipe a également tenté de déterminer si les différences environnementales de température et d'humidité pouvaient modifier ces taux d'émission.

Le résultat est édifiant : la plupart des produits chimiques contenus dans les mégots éteints ont été émis dans l'atmosphère durant les 24 heures suivantes. Pire, les concentrations de nicotine et de triacétine (un plastifiant utilisé dans la conception du filtre) étaient encore d'environ 50% du niveau initial cinq jours plus tard. 

Les non-fumeurs doublement exposés

“Durant sept jours, la nicotine provenant d'un mégot éteint pourrait être comparable à celle émise par la fumée du tabagisme actif”, a expliqué Dustin Poppendieck. En somme, si vous ne videz pas votre cendrier (chez vous ou dans votre voiture par exemple) pendant une semaine, les non-fumeurs pourraient être exposés à une quantité de nicotine deux fois plus élevée que ce que l'on pensait jusqu'à présent. Une cigarette éteinte et écrasée émet encore bel et bien des substances toxiques pour la santé. L'équipe de recherche insiste sur la nécessité d'enterrer les mégots dans un pot de sable par exemple, plutôt que de les laisser à l'air libre.

“Vous pourriez penser qu'en ne fumant jamais dans votre voiture lorsque vos enfants sont présents, vous les protégez. Mais si le cendrier dans votre voiture est plein de mégots qui émettent ces produits chimiques, ils y sont finalement exposés”, conclut le chercheur. 

Le tabagisme passif tue

Pour rappel, la fumée de cigarettes contient environ 4 000 substances chimiques différentes, dont 60 substances cancérigènes. “Au-delà de la gêne occasionnée, le tabagisme passif aggrave chez l’adulte des pathologies existantes et en crée de nouvelles (cancer des sinus de la face, accidents vasculaires cérébraux, cancer du poumon, accidents cardiaques,…), explique Tabac info service. Si les risques demeurent certes moins importants que chez le fumeur actif, les conséquences pour la santé du non-fumeur sont réelles. Par ailleurs, ces risques augmentent avec la durée et l’intensité de l’exposition”. En France, on estime même que quelques milliers de non-fumeurs meurent prématurément chaque année à cause du tabagisme passif.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité