Publicité

QUESTION D'ACTU

Médecine du travail

Les médecins du travail sont boudés par les Français

82% des actifs préfèrent consulter leur médecin traitant plutôt que le médecin du travail, selon un sondage mené par l'institut Odexa pour le Service aux Entreprises pour la Santé au Travail.

Les médecins du travail sont boudés par les Français noipornpan / istock.

  • Publié 04.06.2019 à 09h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que plus de la moitié des salariés déclare souffrir de douleurs et de TMS (Troubles musculo-squelettiques) au travail, 82% des actifs préfèrent consulter leur médecin traitant plutôt que le médecin du travail. Ce résultat, tiré d’un nouveau sondage Odoxa, témoigne de la méconnaissance qu’ont les actifs vis-à-vis du médecin du travail, considéré plus comme un contrôleur que comme un conseiller.

Un service de contrôle

"Expliquer le rôle et la palette des interventions des services de santé au travail et changer le regard sur la prévention des risques professionnels en entreprise constituent un de nos grands enjeux. Ces résultats nous confortent dans la conviction que nous avons un rôle important à jouer en termes de pédagogie", commente Hervé RABEC, Directeur général du SEST (Service aux Entreprises pour la Santé au Travail).

Quand on les interroge sur ce que la médecine du travail leur évoque, une large majorité des français la considère davantage comme un service de contrôle des conditions de travail (59%), que de conseil aux entreprises et aux salariés (40%). Cette perception est encore plus forte chez les ouvriers puisque les deux tiers d’entre eux (65%) la perçoivent comme un service de contrôle. Seuls les cadres considèrent en majorité (53%) la médecine du travail comme un service de conseil.

Mal informés sur la santé au travail

Plus globalement, sur la santé au travail en général, seuls 56% d’actifs à s’estiment être bien informés. La part de ceux se déclarant "très bien" informés sur les différents aspects de santé au travail n’est que de 16%. Alors que 58% des actifs sont ou ont déjà été concernés par des douleurs et des TMS (dos, bras, poignet…) liés à leur travail, seuls 58% d’entre eux s’estiment bien informés sur les bons gestes et mesures préventives à adopter, et 55% ne connaissent pas les risques auxquels ils sont exposés dans le cadre de leur travail.

Les médecins du travail sont titulaires d’un diplôme de docteur en médecine, mais aussi d’un certificat d’études spécialisées (CES) ou d’un diplôme d’études spécialisées (DES) de médecine du travail. Salariés de l’établissement ou rattachés à un service interentreprises, ce sont des acteurs centraux de la prévention des risques professionnels. Soumis au secret médical, ils veillent sur la santé des salariés et conseillent l’employeur. On recensait 5 524 médecins du travail en activité en France en 2016.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité