Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Travailler sous la chaleur et boire du soda, un cocktail toxique pour les reins

Boire du soda augmente le risque de maladie rénale lorsque l’on pratique une activité physique sous la chaleur.

Travailler sous la chaleur et boire du soda, un cocktail toxique pour les reins Nednapa / iStock

  • Publié 18.01.2019 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


On sait depuis longtemps que les sodas augmentent les risques d’obésité, de problèmes de foie et de problèmes cardiaques. On sait aussi que pratiquer une activité physique peut être difficile, surtout lorsqu’il fait chaud. Selon une nouvelle étude, publiée dans l’American Journal of Physiology - Regulatory, Integrative and Comparative Physiology, allier les trois, c’est-à-dire soda, activité physique et chaleur peut être néfaste pour les reins.

Quatre heures d’activité sous 35 degrés

Des chercheurs de l’Université de Buffalo, à New York, ont analysé des adultes en bonne santé. Ces derniers ont simulé un travail agricole par une journée chaude (35 degrés celsius). Les participants ont effectué un cycle d’une heure de séance d’entraînement sur tapis roulant. Et cela, suivi de trois activités différentes: levage, dextérité et frappe au marteau. Après 45 minutes d’entrainement, les volontaires ont fait une pause de 15 minutes au cours de laquelle ils ont bu soit 40cl de soda, soit 40cl d’eau. Tout ce cycle a ensuite été répété trois fois afin d’atteindre quatre heures d’activité. À la fin, chaque personne a dû boire à nouveau ce qui lui avait été attribué.

Des risques de lésions rénales

Les chercheurs ont mesuré la température corporelle, la fréquence cardiaque, la pression artérielle, le poids corporel et les marqueurs de lésions rénales des participants, juste après l’essai, et 24h plus tard. Chaque volontaire a fait un essai en buvant du soda et un essai en buvant de l’eau, chacun étant espacé d’au moins sept jours. L’équipe de scientifiques a découvert des taux plus élevés de créatinine chez les consommateurs de soda. Mais aussi un plus faible débit de filtration glomérulaire (DFG), un marqueur qui permet de quantifier l’activité du rein. Cette diminution d’activité est un marqueur de lésion rénale. Ces changements temporaires n’ont pas été observés chez les participants qui venaient de faire l’essai en buvant de l’eau.

Vouloir s’hydrater avec du soda est une mauvaise idée

De plus, les chercheurs ont découvert que la vasopressine, une hormone anti-diurétique qui augmente la pression artérielle dans le sang, était légèrement déshydratée pendant et après l’essai avec du soda. "Consommer des boissons gazeuses pendant et après l’exercice à la chaleur ne permet pas de se réhydrater", expliquent les scientifiques. Ces derniers déconseillent donc aux personnes qui sont susceptibles de pratiquer une activité physique en période de chaleur de boire des sodas. Des études ultérieures doivent être menées afin de déterminer les effets à long terme de la consommation de boissons gazeuses dans ces conditions, sur les reins et ailleurs.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité