Publicité

QUESTION D'ACTU

Fertilité

Une étude démontre que les sodas réduisent la fertilité des consommateurs

Un seul soda par jour suffit à diminuer la fertilité chez les femmes comme chez les hommes. Explications.

Une étude démontre que les sodas réduisent la fertilité des consommateurs koya979/epictura

  • Publié 14.02.2018 à 20h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Obésité, problèmes dentaires, troubles cardiaques, les effets néfastes des boissons sucrées sur notre corps son nombreux et largement connus. La Chaire internationale sur le risque cardiométabolique a réalisé une étude sur la consommation de ce type de breuvages à travers le monde. En 2015, en France, on a acheté en moyenne 50,9 litres de boissons sucrées (boissons gazeuses, jus avec sucre ajouté, boissons énergisantes, boissons pour sportifs).

Nous sommes encore loin des Etats-Unis avec 125,9 litres par an et par habitant, ou encore du Mexique avec 146,5 litres. Mais cette augmentation de la consommation présente un risque méconnu : celui de diminuer la fertilité des consommateurs. C’est le résultat d’une étude de la Boston University School of Medicine publiée sur Science Daily. Un seul soda par jour baisse la fertilité chez la femme ou l’homme. 

20% de baisse de fécondabilité 

Les chercheurs américains ont utilisé les données de plus de 3800 femmes pour réaliser un questionnaire sur leur consommation de soda, ainsi qu’un autre destiné à leurs partenaires masculins. La consommation de boissons sucrées réduit la fécondabilité de 20%, homme et femme confondus. La fécondabilité représente la période moyenne nécessaire à la conception d’un enfant. Pour les femmes qui consomment en moyenne un soda par jour, cette baisse s’élève à 25%, pour les hommes, c’est 33%. 

En Amérique du Nord, 15% des couples sont concernés par des problèmes de fertilité. "Compte tenu du nombre élevé de boissons sucrées consommées par les couples en âge de procréer en Amérique du Nord, ces résultats pourraient avoir des conséquences importantes en terme de santé publique", soulignent les auteurs de l’étude. En France, l’Inserm estime que 10% des couples rencontrent des problèmes de fertilité.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité