Publicité

QUESTION D'ACTU

Sodas, thés glacés, boissons énergétiques...

L'abus de sodas à l'origine de 184 000 morts par an

Selon une étude américaine, la consommation abusive de boissons gazeuses sucrées serait la cause de dizaines de milliers de morts à travers le monde. 

L'abus de sodas à l'origine de 184 000 morts par an http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/7860-Pourquoi-les-sodas-a-volonte-favorisent-l-obesite

  • Publié 01.07.2015 à 09h29
  • |
  • Mise à jour le 01.07.2015 à 15h26
  • |
  • |
  • |


En plein cœur de l’été, il est vrai que boire un soda sur la plage ou sur la terrasse d’un bar est agréable. Mais attention aux excès ! Si plusieurs études avaient déjà montré que le sucre des boissons gazeuses était difficile à éliminer, l’OMS avait donné l’alerte quant à une possible épidémie d’obésité dont la consommation abusive de sodas ne serait pas étrangère. Les chercheurs de la Tuft University de Boston (Etats-Unis) sont allés bien plus loin dans leurs travaux publiés dans la revue Circulation. Selon eux, une forte consommation de sodas (comprenant également les thés glacés, les boissons énergétiques et certaines boissons aux fruits), provoquerait la mort de 184 000 personnes par an. Ces décès seraient dus à différentes maladies telles que le diabète et les problèmes cardiovasculaires mais également certains types de cancers.

C’est la première fois qu’une équipe scientifique se penche de manière si détaillée sur l’effet des boissons sucrées et leurs conséquences sur la santé des consommateurs. Ces recherches ont analysé sur 62 enquêtes alimentaires concernant au total 611 971 personnes originaires de 51 pays différents, et ralisées entre 1980 et 2010. En plus de cela, la consommation générale de sucre de 187 pays a elle aussi été étudiée. Grâce à ces données, il a été possible de calculer l’impact direct du sucre présent dans les sodas sur l’organisme.

Vers une interdiction des sodas ?

Dans le détail des 184 000 décès, les chercheurs ont réussi à démontrer que 133 000 d’entre eux étaient dus au diabète, 45 000 à des problèmes cardiovasculaires et enfin 6 450 à différents types de cancers. « Ce n’est pas compliqué à comprendre, il n’y a aucun bienfait pour la santé dans les sodas. L’impact potentiel d’une réduction de la consommation serait de sauver des dizaines de milliers de vies chaque année », explique le Dr Dariush Mozaffarian, l’un des auteurs de cette étude.

« Les jeunes sont les plus gros consommateurs de soda et c’est inquiétant pour l’avenir. En effet, à mesure que les années passent, boire des boissons sucrées de manière abusive augmente les effets du vieillissement. Naturellement, cela conduit à des décès de plus en plus précoces et à des maladies graves », poursuit quant à lui le Dr Gitanjali Singh. Et sans réelle surprise, les pays les plus touchés par l’obésité sont les plus concernés par ce type de décès. Le Mexique et les Etats-Unis sont particulièrement pointés du doigt par cette étude, alors que le Japon fait office d’élève modèle avec moins de 1 % de décès de ce type en 2010 (contre 45 % et plus dans les pays nord-américains).

Mais comment agir de manière rapide et efficace contre ce fléau ? A en croire le Dr Mozaffarian, des campagnes de sensibilisation fortes voire une interdiction pure et simple des sodas serait la solution : « une forte réduction de la consommation ou leur élimination devrait être une priorité planétaire »


Attention aux lésions du foie

L’étau semble donc fortement se resserrer autour des boissons sucrées. Récemment, une étude également réalisée par la Tuft University mettait en garde contre les lésions du foie liées aux sodas. Selon eux, la trop forte proportion de sucre provoquerait, entre autres, des cirrhoses potentiellement mortelles.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité