Publicité

QUESTION D'ACTU

Libido en berne

Pourquoi la fréquence des rapports sexuels baisse

La fréquence des rapports sexuels baisse en Grande-Bretagne. Une tendance générale dans les pays occidentaux. 

Pourquoi la fréquence des rapports sexuels baisse torwai / istock.

  • Publié 14.05.2019 à 09h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Comme dans de nombreux pays occidentaux, la fréquence des rapports sexuels baisse en Grande-Bretagne. Ce sont les conclusions d’une nouvelle étude publiée dans le British Medical JournalCes données montrent une baisse du nombre de personnes ayant eu des rapports sexuels en 2012 par rapport aux individus de la même tranche d'âge en 2001. 34 000 hommes et femmes de 16 à 44 ans composaient la cohorte.

La génération sandwich

Entre la première et la deuxième enquête, le pourcentage de personnes n'ayant aucun rapport sexuel est passé de 28,5 à 23% chez les femmes et de 30,9 à 26% chez les hommes. A l'autre extrémité de l'échelle, le pourcentage de personnes ayant des rapports sexuels plus de 10 fois par mois était de 20,2% chez les hommes et de 20,6% chez les femmes en 2001, puis est tombé à 14,4% et 13,2% respectivement chez les hommes et les femmes en 2012.

"Plusieurs facteurs sont susceptibles d'expliquer ces baisses, mais l'un d'entre eux peut être le rythme effréné de la vie moderne. Il est intéressant de noter que les personnes les plus touchées par le manque de sexe sont dans la quarantaine, le groupe souvent désigné sous le nom de la génération sandwich. Ce sont les hommes et les femmes qui, ayant fondé leur famille à un âge plus avancé que les générations précédentes, jonglent souvent avec la garde des enfants, le travail et les responsabilités envers les parents qui vieillissent", explique Kaye Wellings, auteure principale de l’étude.

Avoir des rapports sexuels plus fréquents

Plus de la moitié des hommes et des femmes qui ont participé à l'étude ont dit qu'ils préféreraient avoir des rapports sexuels plus fréquents, ce qui pourrait s'expliquer en partie par des comparaisons défavorables avec ce qu'ils pensent être la norme.

Les études sur la sexualité s’accordent toutes pour dire que les Occidentaux font de moins en moins l’amour. En France, la fréquence des rapports sexuels est de 8,7 par mois, identique pour les hommes et les femmes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité