Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus : 200 proches des malades sous surveillance

La ministre de la Santé a diligenté trois enquêtes en parallèle pour surveiller les 200 personnes qui ont été en contact avec les deux patients hospitalisés au CHU de Lille.

Coronavirus :  200 proches des malades sous surveillance BAZIZ CHIBANE/SIPA

  • Publié 13.05.2013 à 12h15
  • |
  • |
  • |
  • |


La ministre de la Santé Marisol Touraine a confirmé dimanche qu'un deuxième patient français avait été contaminé par le « nouveau » coronavirus, proche du Sras. Après s’être entretenue avec les équipes d’épidémiologistes de l'Institut de veille sanitaire (INVS) mobilisées pour identifier les personnes ayant été en contact avec les malades, la ministre a détaillé le dispositif national d’investigation mis en place pour éviter toute propagation du virus. En tout, ce sont plus de 200 proches des patients infectés qui font l'objet d'une surveillance rapprochée de la part des autorités sanitaires.

 

La première enquête concerne les 124 personnes ayant été en contact avec le premier malade pendant ses séjours hospitaliers. Elles ont toutes été contactées, c’est d’ailleurs cette recherche qui a permis d’identifier le deuxième malade.

Concernant la deuxième investigation menée, elle porte sur les 39 personnes ayant participé en avril au même voyage organisé aux Emirats Arabes Unis que le premier malade. Enfin, la troisième enquête touche les 38 personnes en contact avec le deuxième malade avant son hospitalisation en isolement, le 9 mai à Lille.
« Des conseils individualisés vont leur être délivrés », précise Marisol Touraine. Elle a indiqué qu'il était notamment recommandé à ces personnes de suivre des mesures d'hygiène et de porter un masque en cas de survenue de symptômes grippaux. « Nous sommes d'une très grande vigilance, même si les médecins considèrent qu'il n'y a pas lieu d'avoir une inquiétude excessive », a-t-elle rajouté.

 

Pas d'inquiètude à avoir donc du côté français, mais le directeur général adjoint de l'Organisation mondiale de la santé, lui, semble plus inquiet.  S'exprimant à l'issue d'une visite en Arabie saoudite, Keiji Fukuda  a fait part de son inquiétude devant le fait que « les différents foyers surveillés dans nombre de pays tendent de plus en plus à accréditer l'hypothèse qu'en cas de contact rapproché ce nouveau coronavirus peut se transmettre de personne à personne ». Il a invité les pays du monde entier à accroître la vigilance.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité