Publicité

QUESTION D'ACTU

2200 cas par an en Alsace

Maladie de Lyme : le Grand Est est la région la plus touchée

D'après une étude dévoilée ce jeudi, le Grand-Est demeure la région de France la plus touchée par la borréliose de Lyme. Voici les précautions pour éviter de contracter cette maladie transmise par les tiques. 

Maladie de Lyme :  le Grand Est est la région la plus touchée BORK/EPICTURA

  • Publié 31.03.2018 à 16h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque année, la maladie de Lyme fait près de 2.200 cas en Alsace, dévoile l'étude "Alsa(ce)tique" publiée jeudi 29 mars par l'Agence Régionale de Santé Grand-Est. Selon cette étude, qui a été menée par l'agence Santé publique France sur la période de 2014-2015, le nombre de nouvelles personnes atteintes par la maladie est estimé à 117 cas pour 100 000 personnes dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, soit une incidence plus de deux fois supérieure à la moyenne française (51 cas / 100 000 habitants en 2015).

Si l'enquête ne tient pas compte des cas recensés en Lorraine, d'autres méthodes de calcul menées par le réseau Sentinelles estime le taux d'incidence annuel moyen de la maladie en 2016 à 332 cas pour 100 000 habitants en Lorraine.

Plus de promeneurs qu'auparavant

D'après Sophie Raguet, épidémiologiste à l'ARS Grand-Est, ce nombre de cas élevé s'explique par une augmentation du nombre de promeneurs dans la région, ainsi que par une présence dense de tiques et un nombre important de tiques infectées. "En Alsace on sait qu'il y a une densité de tiques importante du fait d'un gibier présent, ainsi qu'une proportion de tiques infectées importante. Il y a aussi pas mal de personnes qui pratiquent des sports extérieurs notamment dans le massif vosgien", explique l'épidémiologiste de l'ARS Grand-Est.

En 2015, l'ARS Grand-Est a lancé une campagne de sensibilisation pour inciter les habitants à redoubler de vigilance, en affichant notamment des panneaux d'information à l'entrée des forêts. Les médecins ont eux aussi été sensibilisés sur le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme. Le CHRU de Nancy et les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg proposent par ailleurs des consultations spécialisées sur la maladie de Lyme, qui se font à la demande du médecin traitant.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Quelles précautions ? 

Pour rappel, la maladie de Lyme est une maladie d'origine infectieuse, à point de départ sur la peau mais qui peut devenir générale et grave. Elle est secondaire à la transmission d'une bactérie lors d'une morsure de tique et dont le diagnostic est parfois difficile. Des douleurs diffuses chroniques et invalidantes peuvent persister mais leur cause n'est pas univoque. Voici quelques précautions à prendre pour prévenir l'apparition de la maladie de Lyme. 

Pendant les promenades :

Pour éviter que les tiques s'insèrent sous votre peau lors de vos balades, portez des pantalons et des vêtements à manche longue. Empruntez si possible les sentiers et marchez bien au milieu des chemins, en évitant les contacts avec les broussailles et les hautes herbes.

Après les promenades :

Dès que vous rentrez chez vous, inspectez minutieusement vos vêtements et ceux de vos enfants. Il est également recommandé de se laver le corps et les cheveux le plus vite possible après une excursion dans la nature, afin d'éliminer toute présence potentielle de tiques. N'oubliez pas de vérifier toutes les zones de votre corps, y compris derrière les oreilles, dans le creux des genoux et sous les accessoires (bijoux, pansements). 

Que faire en cas de piqûre de tique ?

N'appliquez aucun produit, car la tique risque de relâcher la bactérie dans votre sang, prévient le site Maladie de Lyme Prévention. Rendez-vous dans une pharmacie sans attendre, où vous pourrez vous procurer un tire-tique, objet spécialement conçu à cet effet. En cas d'apparition de plaque rouge autour de la piqûre, il vous faudra consulter un médecin dans les plus brefs délais. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité