Publicité

QUESTION D'ACTU

Différences

Journée du sommeil : les hommes et les femmes n’ont pas le même rythme

Il y a plusieurs différences évidentes entre les hommes et les femmes, mais il y en a une, fondamentale dans un couple, et dont on ne parle jamais : ils ne dorment pas de la même façon !

Journée du sommeil : les hommes et les femmes n’ont pas le même rythme Deagreez/istock

  • Publié 16.03.2018 à 12h14
  • |
  • Mise à jour le 16.03.2018 à 17h23
  • |
  • |
  • |


Cela n’a rien à voir avec le célèbre « pas ce soir chéri… », mais en matière de sommeil, il existe aussi des différences entre les hommes et les femmes. En clair chaque sexe à son horloge interne avec des conséquences sur l’heure du coucher et du réveil.

Une horloge interne différente

Notre sommeil est en effet sous le contrôle d’une horloge interne, biologique et neurologique. Or, cette horloge est différente selon les sexes. Au lever et au coucher, les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes habitudes. Par exemple, on sait que les femmes ont tendance à se lever et se coucher plus tôt en moyenne que les hommes. Et l’explication est dans l’horloge biologique qui définit nos rythmes : l’homme et la femme ont une horloge réglée différemment. Et celle des femmes avance plus rapidement que celle des hommes.?Le rythme des 24 heures, que l’on appelle le rythme circadien, n’est pas parfaitement de 24 heures...

Un rythme qui n’est pas sur 24 heures

On sait depuis les expériences des gens qui ont accepté de rester des semaines dans des grottes sans être relié avec l’extérieur et la lumière du jour, qu’ils perdent complétement ce rythme : notre horloge interne n’est donc pas parfaitement calée sur 24 heures. C’est l’alternance « lumière-obscurité » qui cale notre horloge biologique mais c’est la aussi société nous impose ses rythmes.

Normalement, la durée du cycle circadien, est, en moyenne, très légèrement supérieure à 24 heures chez les hommes, cela indépendamment de l’âge. Mais les femmes ont 2,5 fois plus de risque d’avoir un rythme circadien inférieur à 24 heures..

L’horloge des femmes est aussi plus rapide que celle des hommes : la durée du cycle est, en moyenne, plus court de 6 minutes par rapport a celui des hommes.?Ce qui signifie en pratique que pour les femmes la journée définie par l’horloge biologique est terminée avant que 24 heures ne soient écoulées.

Un nécessaire réajustement de l’horloge

Ce décalage nécessite donc un réajustement de l’horloge tous les jours par rapport à la durée des 24 heures ce qui explique pourquoi les femmes se réveillent en moyenne plus tôt. En effet, si le réajustement n’est pas effectif, l’horloge des femmes prend de l’avance chaque jour et elles ont envie de se coucher et de se lever un peu plus tôt que la veille.

En pratique, dans la vie quotidienne, les femmes se couchent plus tard que ce que leur recommande leur horloge biologique, mais celle-ci sonne toujours plus tôt que celle des hommes. Cette désynchronisation entre l’heure biologique et l’heure réelle du coucher entrainerait une diminution de la durée du sommeil et des difficultés à s’endormir. Ce qui se traduit par une insomnie beaucoup plus fréquente chez les femmes (50% en plus).

Un argument massue pour apporter un peu de paix dans les couples et excuser les femmes qui ont sommeil très tôt le soir.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité