Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

Peste : près 450 cas se sont déclarés à Madagascar

A Madagascar, l’épidémie de peste a touché 450 personnes, dont 48 sont mortes. Un cas a également été signalé aux Seychelles, chez un homme revenant de l’île.

Peste : près 450 cas se sont déclarés à Madagascar Alexander JOE/AP/SIPA

  • Publié 12.10.2017 à 11h25
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de peste se poursuit à Madagascar. La grande île recense désormais 450 malades, dont 48 n’ont pas survécu. Sur les seules journées des 9 et 10 octobre, les autorités ont notifié plus de 60 cas de peste pulmonaire.

Les différentes mesures de précaution n’y ont rien fait, Yersinia pestis continue de circuler activement dans l’île continent. A elle seule, la capitale Antananarivo rapporte 239 cas – dont 21 décès.

Le ministère de la Santé publique de l’île a donc décidé de passer à l’étape supérieure. Ce 11 octobre, le Pr Mamy Lalatiana Andriamanarivo a annoncé la réquisition de tous les médecins et paramédicaux afin de coordonner la lutte contre la bactérie. A ces mobilisés s’ajoutent 250 volontaires qui seront déployés dans le pays.

L’Organisation mondiale de la Santé s’est aussi saisie du dossier. L’agence sanitaire de l’ONU a débloqué plus d’un million de dollars au début du mois d’octobre et envoyé un million de doses d’antibiotiques vers Madagascar.

Un cas aux Seychelles

Ces mesures sur place sont assorties d’un avertissement à destination des voyageurs. « Le risque d’infection par Yersinia pestis est en général faible pour les voyageurs internationaux à Madagascar », souligne l’OMS.

Mais elle indique que certaines situations peuvent favoriser l’infection, comme le camping ou la chasse, ainsi que le contact avec des animaux morts. Des produits répulsifs permettent de se protéger des piqûres de puces, précise l’agence.


Source : OMS


L’action est urgence, car l’épidémie commence à faire tache d’huile. Au large de l’île rouge, d’autres Etats font les frais de cette flambée. Un cas s’est déclaré aux Seychelles, chez un homme revenant de Madagascar. Placé sous antibiotiques et en isolement, son état semble rassurant.

En prévention, les Seychelles ont placé 15 personnes entrées en contact avec le patient sous antibiotiques. « Nous continuons de contrôler les passagers qui sont rentrés de Madagascar, a précisé le Dr Jude Gedeon, Commissaire à la Santé publique des Seychelles. Actuellement, 42 personnes sont placées sous surveillance passive. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité