Publicité

QUESTION D'ACTU

1,3 milliard de dollars

États-Unis : 400 arrestations dans une fraude géante à l’Assurance Maladie

Un grand nombre de professionnels de santé ont été inculpés dans la plus grande opération de répression des fraudes à l’assurance maladie. Le préjudice est estimé à 1,3 milliards de dollars.

États-Unis : 400 arrestations dans une fraude géante à l’Assurance Maladie Hamza Butt/Flickr

  • Publié 15.07.2017 à 17h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Les chiffres donnent le tournis. Plus de 1 000 policiers ont été mobilisés cette semaine pour interpeller 412 personnes, accusées d’avoir participé à des escroqueries à l’assurance maladie, aux États-Unis. Le montant de la fraude : 1,3 milliards de dollars, d’après les estimations communiquées par le ministère de la Justice américain.

Dans le détail, 295 professionnels de santé sont concernés, et 56 médecins. « Il s’agit de la plus grosse opération de répression de la fraude à l’assurance maladie de l’histoire de États-Unis », a déclaré Jeff Sessions, le ministre de la Justice.

Vente d’opiacés à des dealeurs

L’arnaque repose en particulier sur la vente d’opiacés. Parmi les personnes poursuivies, 120 sont impliquées dans un trafic de médicaments qui en contiennent.

Elle est simple : des médecins peu scrupuleux les prescrivent à des particuliers, toxicomanes ou dealeurs, qui les rémunèrent en plus de la consultation. Les acheteurs, eux, se font rembourser les médicaments prescrits, et les revendent sur le marché noir.

Et certains n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère. « Des médecins ont délivré davantage d'ordonnances pour des produits contrôlés que des hôpitaux entiers », précise Andrew McCabe, le directeur par intérim du FBI. Et à 250 ou 300 dollars la visite, l’avidité peut rapidement faire grimper la note. Dans le Michigan, un groupe organisé comprenant six médecins aurait notamment escroqué pour 164 millions de dollars ! Avec si peu de discrétion, le combine ne pouvait pas tenir très longtemps.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Les États-Unis sont accros

Ce coup de filet intervient en pleine épidémie d’addiction aux opiacés, Outre-Atlantique. « Un Américain meurt de surdose toutes les 11 minutes et plus de deux millions d'Américains sont piégés par leur dépendance aux antidouleurs délivrés sur ordonnance », a justement rappelé Jeff Sessions. Du côté des toxicomanes, héroïne et drogues de synthèse sont souvent mélangés à ces médicaments contenant des dérivés d’opium.

Le ministre de la Justice de l’Ohio a récemment décidé de porter plainte contre cinq entreprises qui fabriquent ces médicaments. Mike DeWine accuse Johnson & Johnson, Teva, Allergan, Endo et Purdue Pharma d’avoir sous-estimé les effets secondaires de leurs antidouleurs auprès des prescripteurs et d’avoir passé sous silence le risque élevé de dépendance à ces molécules par le biais d’un marketing agressif et mensonger.

L’État de l’Ohio figure parmi les plus touchés par ces addictions meurtrières. Entre 2011 et 2015, 3,8 milliards de doses y ont été prescrites ! Le chiffre d’affaires de cette classe médicamenteuse, la plus prescrite aux États-Unis, s’est élevé à 11 milliards de dollars en 2014 à travers le pays, et atteindra 17 milliards de dollars d’ici 2021, selon les projections. Une autre procédure similaire est en cours dans le Mississippi. Avec le démantèlement de la fraude, il semblerait que les pouvoirs publics américains commencent à réagir. Mais peut-être un peu tard…

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité