Publicité

QUESTION D'ACTU

Antalgique opiacé

Prince : mort d’une overdose au fentanyl

Le chanteur américain a succombé des suites d’une overdose de Fentanyl, un puissant antalgique opiacé.

Prince : mort d’une overdose au fentanyl IPA PRESS/SIPA

  • Publié 03.06.2016 à 12h51
  • |
  • |
  • |
  • |


L’hypothèse avait été émise, au lendemain du décès du Prince ; la voilà confirmée. Le chanteur américain est bien mort à l’âge de 57 ans d'une overdose de Fentanyl, un puissant antalgique opiacé. L’information a été délivrée par l'institut médicolégal qui a procédé à l'autopsie.

Le Fentanyl est un puissant analgésique prescrit chez les patients atteints de cancer ou souffrant de douleurs chroniques très intenses. Il possède un effet environ 100 fois plus puissant que celui de la morphine. Il se présente sous forme injectable, patch, spray nasal ou encore de comprimés et n’est disponible que sur ordonnance.

14 000 overdoses en 2014

Fin mai, le Minneapolis Star Tribune avait indiqué que le chanteur suivait un traitement de sevrage prescrit par un médecin du Minnesota, entamé lors des semaines précédant son décès. Selon le site people TMZ, Prince souffrait en effet d'une addiction aux opiacés de longue date. Le chanteur a été retrouvé le 21 avril inanimé dans un ascenseur de ses studios d’enregistrement à Paisley Park, dans le Minnesota.

Les overdoses aux opiacés constituent un problème majeur de santé publique aux Etats-Unis. En 2014, 14 000 personnes ont perdu la vie dans le pays de cette manière.

Depuis plusieurs années, le nombre de saisies de Fentanyl se multiplie outre-Atlantique. Ainsi, en 2014, près de 4 500 ont été signalées contre 618 deux ans auparavant, indiquait le New York Times en mai. Par ailleurs, « les overdoses se produisent à un rythme alarmant », a alerté la l’agence américaine de lutte contre le trafic de drogue (DEA) dans un communiqué.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité