Publicité

QUESTION D'ACTU

Essai clinique pendant 1 an

Lombalgie : le yoga aussi efficace que la kiné contre la douleur

Pour réduire les douleurs et les prises médicamenteuses, le yoga est aussi efficace que la kinésithérapie. Ces effets se maintiennent pendant un an.

Lombalgie : le yoga aussi efficace que la kiné contre la douleur yanlev/epictura

  • Publié 20.06.2017 à 18h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Que vous soyez plutôt posture du danseur ou du cobra, vous avez tout intérêt à pratiquer le yoga. Cette discipline est aussi efficace que la kinésithérapie contre la lombalgie.

C’est ce que montre une étude du Boston Medical Center (Etats-Unis), qui a comparé les deux approches auprès de personnes souffrant de douleurs chroniques. Parue dans la revue Annals of Internal Medicine, elle suggère que le yoga pourrait fournir une alternative intéressante.

Moins de médicaments

320 personnes ayant une lombalgie chronique ont participé à cet essai clinique. Ces volontaires, à faibles revenus, ont été séparés en trois groupes. Certains ont bénéficié de cours de yoga, d’autres de séances de kinésithérapie. Les derniers ont reçu un carnet d’information sur la lombalgie.

Sans surprise, les interventions physiques ont un intérêt supérieur par rapport aux seules informations. Les bénéfices s’observent au cours des 12 semaines de l’essai, mais aussi au cours du suivi à long terme.

Au bout d’un an, les participants qui ont bénéficié de cours de yoga ou de séances de kiné ont moins mal et bougent plus facilement. Un élément clé car ces limitations au quotidien ont tendance à affecter la qualité de vie et le bien-être.

Mais cette amélioration s’observe aussi au niveau des prises médicamenteuses. Kiné et yoga réduisent la probabilité de prendre un antalgique pour réduire sa douleur. Ce risque est réduit d'un peu plus de 20 %. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Un coût élevé

Au vu de ces bons résultats, les chercheurs concluent que des séances de yoga peuvent représenter une alternative utile à la kinésithérapie. A un détail près : le coût des cours peut être un frein majeur à la pratique de cette discipline, alors qu’une séance de kiné sera remboursée en grande partie par l’Assurance maladie.

Ces conclusions ne varient guère par rapport à la dernière publication sur le sujet, en allant un peu plus loin. Une large revue de la littérature a récemment conclu que le yoga est bénéfique à court terme par rapport à l’absence d’activité physique.

Voilà qui devrait rassurer les Français souffrant de lombalgie. Et ils sont nombreux : au cours de leur vie, 66 à 75 % de la population souffriront de mal de dos. Dans un cas sur dix, ces douleurs évoluent pour devenir chroniques.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité