Publicité

QUESTION D'ACTU

Revue Cochrane

Yoga : une légère efficacité dans la lombalgie

Le yoga est une activité efficace pour réduire les douleurs chroniques. Dans la lombalgie comme l'arthrose, une pratique adaptée est bénéfique.

Yoga : une légère efficacité dans la lombalgie pressmaster/epictura

  • Publié 12.01.2017 à 16h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Positions du cobra, du lotus, du dieu du vent… Ce jargon de yogi est probablement étranger à de nombreuses personnes. Mais celles qui souffrent de lombalgie auraient tout intérêt à s’y intéresser. Car le yoga peut être bénéfique sur les douleurs, conclut un article publié par la Revue Cochrane.

Colonne droite, abdominaux verrouillés, souffle profond : telles sont les bases de nombreuses postures de yoga. Les vertèbres en tirent un bénéfice, au vu des conclusions de cette revue de la littérature. 12 essais randomisés, portant sur un total de 1 080 personnes, ont été analysés par les auteurs. Cette pratique, qui allie le corps et l’esprit, a été comparée à d’autres types d’activité physique et à une sédentarité simple. Mais les exercices, dans tous les cas, étaient adaptés aux douleurs des participants.

Un recul modeste

Sur une période de 6 à 12 mois, le yoga réduit la douleur et augmente les capacités physiques du bas du dos, par rapport à l’absence de pratique physique. « Nos résultats suggèrent que le yoga peut mener à une réduction des symptômes associés à la lombalgie, d’une manière modeste, mais les résultats proviennent d’études avec un court suivi, indique Susan Wieland, qui signe ces travaux. Pour le moment, nous avons des preuves de qualité faible à modérée sur les effets du yoga dans les six mois ».

Dans de rares cas, la souffrance est augmentée au lieu de reculer. Mais les chercheurs concluent que ce risque est similaire à celui associé à un sport plus traditionnel.

Voilà qui va dans le sens des recommandations actuelles. Les lombalgiques sont en effet incités à pratiquer une activité physique régulière, particulièrement s’il s’agit du yoga. Mais pour parvenir à une conclusion définitive, les auteurs de la revue Cochrane soulignent que des essais plus larges, avec un suivi de plus longue durée, sont nécessaires.



Des bénéfices depuis la chaise

Une seconde étude, parue dans le Journal of the American Geriatrics Society, demandera aussi confirmation. Mais les résultats sont encourageants. L’objet des recherches : le yoga… en chaise ! 131 adultes souffrant d’arthrose des membres inférieurs ont testé cette nouvelle discipline. A raison de 2 séances de 45 minutes par semaine, ils ont bénéficié de cours pendant environ deux mois.

Même pratiqué sur une chaise, le yoga se révèle efficace dans la réduction de la douleur. Ce premier essai randomisé en témoigne. Il va même plus loin : les patients voient leur souplesse et leur équilibre s’améliorer nettement. Le tout sans traitement médicamenteux. Une vraie lueur d’espoir à l’heure où la plupart des médicaments sont déremboursés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité