Publicité

QUESTION D'ACTU

En 6 séances

Lombalgie : l'ostéopathie efficace pour réduire les douleurs chroniques

L'ostéopathie doit être proposée avant d’envisager la chirurgie pour les lombalgies chroniques, selon une étude américaine.

Lombalgie : l'ostéopathie efficace pour réduire les douleurs chroniques Wavebreak Media Ltd

  • Publié 02.03.2016 à 16h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Les lombalgies concerneraient plus de 600 millions de personnes à travers le monde, et seraient la principale cause d’invalidité. Parmi les différentes options qui se présentent aux victimes de maux de dos, l’ostéopathie gagne les faveurs des patients. A raison, si l’on en croit les résultats d’une étude effectuée à l’université de North Texas (Etats-Unis), et publiée dans The Journal of the American Osteopathic Association.

Les traitements sont pourtant nombreux – anti-inflammatoires, infiltrations –, mais ne sont pas toujours efficaces, et il est parfois nécessaire de réfléchir à une intervention chirurgicale souvent invasive et lourde. Avant de sauter le pas, les patients doivent penser à l’ostéopathie, conseillent les scientifiques.

 

Des améliorations dans la moitié des cas

L’essai a porté sur 455 hommes et femmes âgés de 21 à 69 ans et souffrant de lombalgies depuis au moins trois mois. Ils ont subi six séances d’ostéopathie réparties sur huit semaines. Leur état a été évalué quatre semaines après la fin des traitements sur deux critères : la douleur et la mobilité.
Des améliorations ont été enregistrées dans la majorité des cas alors que les bénéfices significatifs ont été définis comme une diminution d’au moins 50 % de la douleur et de l’invalidité. Autre point intéressant, les patients les plus handicapés sont ceux pour qui les gains ont été les plus efficaces.

 

L’ostéopathie avant la chirurgie

« Les manipulations ostéopathiques devraient être envisagées avant toute démarche vers des interventions plus coûteuses et plus invasives », estime John Licciardone, ostéopathe et responsable de l’étude.

Les chirurgies liées aux douleurs lombaires sont en effet lourdes et leur coût, associé à celui des médicaments, est important. Aux Etats-Unis, les interventions, les médicaments et les interruptions de travail liés au mal de dos coûteraient plus de 100 milliards de dollars par an.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité