Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour un an

Le Conseil d'Etat confirme la suspension d'exercice du Dr Jean-Michel Cohen

Le nutritionniste Jean-Michel Cohen est interdit d’exercer la médecine pendant un an. Le Conseil d’Etat a confirmé le verdict de l’Ordre des médecins.

Le Conseil d'Etat confirme la suspension d'exercice du Dr Jean-Michel Cohen PJB/SIPA

  • Publié 18.03.2017 à 08h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Il est de toutes les émissions, à la télévision ou à la radio. Ses livres sont régulièrement vendus à des dizaines de milliers d’exemplaires. Mais le nutritionniste Jean-Michel Cohen risque de se faire plus rare dans les prochains mois. Il est en effet sous le coup d’une interdiction d’exercer la médecine pendant deux ans – dont un avec sursis. Le Conseil d’Etat a rendu son avis ce 15 mars, révèle l’Agence de Presse Médicale. Il confirme ainsi le verdict de la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins.

L’affaire remonte à novembre 2015. C’est à cette date que le CNOM décide de suspendre le Pr Jean-Michel Cohen pendant 2 ans. En cause, son activité sur un site de coaching payant destiné à perdre du poids. Géré par la société Anxa, le site reverse tout de même 10 % de ses bénéfices au très médiatique nutritionniste. Celui-ci participe de manière effective au programme puisqu’il écrit une newsletter quotidienne, envoyée aux abonnés, et que son visage est omniprésent sur le site.

Une méconnaissance des règles

Mais l’Ordre des médecins ne voit pas cette activité d’un très bon œil. Il taxe le nutritionniste de « manquements déontologiques » liés à sa participation au site. En acceptant d’y associer son nom, le Pr Cohen a « méconnu l’interdiction de pratiquer la médecine comme un commerce et l’obligation de s’abstenir de tout procédé publicitaire ».

Interrogé en 2015 par Buzzfeed, le spécialiste s’était défendu de toute méconnaissance. Il a expliqué s’être fait préciser les règles par le CNOM après la condamnation du Dr Dukan, auteur d’un régime très contesté.

Précision ou non, le Conseil d’Etat estime que le verdict de l’Ordre n’est pas abusif. Jean-Michel Cohen devra donc cesser tout exercice pendant un an. Il se voit aussi condamné à verser 2 000 euros à la chambre disciplinaire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité