Publicité

QUESTION D'ACTU

Fillette de 10 ans

Bangladesh : Sahana serait le premier cas de "femme-arbre"

Une jeune Bangladaise aux verrues impressionnantes à l'allure d'écorces sur le visage pourrait être la première femme touchée par le "syndrome de l'homme-arbre".

Bangladesh : Sahana serait le premier cas de \ Capture d'écran sur Twitter

  • Publié 01.02.2017 à 10h42
  • |
  • |
  • |
  • |


Après 16 opérations, l'homme-arbre, Abul Bajandar, un Bangladais 27 ans, a été récemment allégé de 5 kg d'excroissances géantes. Mais cette bonne nouvelle est balayée ce mardi par un nouveau cas, très similaire. Il s'agit cette fois-ci de Sahana, une petite fillette de 10 ans également originaire du Bangladesh. Comme Abul Bajandar, cette Bangladaise souffre depuis sa petite enfance d’une maladie rarissime de la peau connu sous le nom de « d'épidermodysplasie verruciforme ». C'est d'après la presse internationale, le premier cas détecté, et donc médiatisé, de « femme-arbre ».

Les premiers symptômes de la pathologie ont commencé tôt, dès six mois. Les premières traces de verrues géantes sont alors apparues sur son corps puis se sont développées quelques années plus tard sur son visage. D'abord sur le nez, puis sur ses joues, et enfin sur son menton et ses oreilles. Les excroissances qui ressemblent à de l’écorce d’arbre risquent de la transformer demain en femme-arbre, comme ces patients sont surnommés. 

Un quotidien très pénible 

Pour éviter ce scénario, les parents de Shahana, originaires d'un village éloigné du nord du Bangladesh, ont emmené leur enfant à l’hôpital universitaire de Dhaka, dans la capitale. D'après le Daily Mail , ils entretiennent toujours l'espoir de trouver un remède sous peu... Car le quotidien de leur fillette devient des plus pénibles : « Cela me gratte dès le matin et toutes les nuits », explique Sahana, qui affirme toutefois que personne ne se moque d’elle dans sa classe. 

Les médecins cherchent donc un remède car les grosseurs risquent de continuer à envahir ses mains et son visage au fil des mois... Si aucun traitement n'est trouvé, elle devra sans doute passer par la case chirurgicale, avec l'espoir que son compatriote soit définitivement guéri. Pour le moment, ses médecins bangladais ne sont toujours pas en mesure de le confirmer. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité