Publicité

QUESTION D'ACTU

Suspension provisioire

Haut-Rhin : mobilisation contre la fermeture des urgences de Thann

500 personnes ont manifesté, ce samedi, à Thann pour protester contre la fermeture provisoire du service des urgences.

Haut-Rhin : mobilisation contre la fermeture des urgences de Thann CHAMUSSY/SIPA

  • Publié 06.11.2016 à 15h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Environ 500 personnes ont manifesté ce samedi contre la fermeture provisoire du service des urgences de l'hôpital de Thann (Haut-Rhin), après le départ de quatre urgentistes, rapporte l’AFP.

Les médecins, en désaccord avec la nouvelle organisation de travail imposée par la direction, ont quitté Thann pour Belfort. Le service des urgences ne comptait plus qu'un seul médecin, pour environ 45 patients chaque jour. Une dotation insuffisante qui a conduit à une suspension provisoire du fonctionnement du service.

"Hôpital-entreprise"

Le service des urgences de l'hôpital de Thann sera fermé pour six mois à partir de lundi 7 novembre. Faute de personnel le service est dans l'incapacité de fonctionner. Les manifestants demandent à l’Agence Régionale de Santé de trouver une solution pour maintenir au moins un service d’urgence minimal.

De nombreux élus étaient présents dans le cortège. Parmi les banderoles affichées par les manifestants, on pouvait lire les messages suivants : « Donnons à la vie toute ses chances, sauvons les urgences », « Ma santé n'est pas une marchandise, non à l'hôpital entreprise », précise encore l’AFP.

A l'appel de plusieurs syndicats une autre manifestation est prévue le mardi 8 novembre à l'occasion d'un mouvement de grève nationale pour protester contre le manque de moyens financiers accordés aux établissements de santé, précise France Bleu.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité