Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

Pollution intérieure : les Français restent mal informés

Les Français ont une connaissance biaisée de la qualité de l’air intérieur, selon un sondage.

Pollution intérieure : les Français restent mal informés Baleydier/SIPA

  • Publié 21.09.2016 à 18h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Français gagneraient à être mieux informés sur la qualité de l’air intérieur et la pollution de leur habitat. Tel est le constat à tirer d’un sondage mené à l’occasion de la Journée Nationale de la Qualité de l'Air par l’entreprise Rowenta. Celle-ci propose des solutions pour purifier l’air intérieur et a donc tout intérêt à obtenir de tels résultats pour faciliter l’achat. Mais au-delà de cette dimension commerciale, le sondage demeure instructif.

Il montre d’abord que deux Français sur trois trouvent que la qualité de l’air extérieur est mauvaise, ce qui est fortement probable. Toutefois, 77 % pensent à tort que la qualité de l’air intérieur chez eux est bonne – en particulier les seniors (90 %). « En réalité, l’air intérieur à est deux à huit fois plus pollué que l’air extérieur », rappellent les auteurs du sondage.

Formaldéhyde 

Par ailleurs, les sondés ignorent les sources de pollution intérieure. Ils méconnaissent notamment l’un des principaux polluants d’intérieur, à savoir, le formaldéhyde. Cette substance, connue pour ses effets irritants, se retrouve principalement dans les environnements intérieurs car les sources y sont multiples (produits de construction, ameublement, produits détergents, etc...), explique l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) sur son site.

« Il est également émis naturellement lors de tout phénomène de combustion (feux, fumée de cigarette) et lors d’activités anthropiques (cuisson des aliments, poêle à bois). Depuis 2004, le formaldéhyde est classé par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) comme substance cancérogène avérée pour l’homme », détaille l’Anses.

Or, le sondage montre que plus de huit personnes interrogées sur dix ignorent ce qu’est le formaldéhyde. Un travail pédagogique reste ainsi à réaliser pour que les Français augmentent leurs connaissances des polluants intérieurs et limitent leur exposition.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité