Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 69 personnes

De la lumière verte pour calmer la migraine

De la lumière verte contre la douleur des migraines, c'est efficace. Les personnes exposées à cette fréquence souffrent moins, et sont moins sensibles aux stimuli lumineux.

De la lumière verte pour calmer la migraine mast3r/epictura

  • Publié 19.05.2016 à 19h27
  • |
  • |
  • |
  • |


En pleine crise, le migraineux se comporte un peu comme le vampire dans l’imagerie populaire. Face au soleil, il ne sort pas les dents, ne feule pas, mais se rétracte et recule, à la recherche d’un peu d’ombre. Entre les néons et les halogènes, il est désormais de plus en plus difficile d’échapper aux sources lumineuses, particulièrement pénibles et douloureuses lors d’une crise de migraine. Une étude parue dans Brain pourrait bien leur apporter une lueur d’espoir : la lumière verte serait capable d’améliorer les symptômes.

Des signaux cérébraux

Si ces travaux se confirment, les migraineux ne seront plus confinés au royaume de l’ombre. Car la sensibilité à la lumière – ou photophobie – est présente chez 80 % d’entre eux. Les résultats de 69 patients sont pour le moins encourageants : ils ont été exposés à différentes fréquences lumineuses – rouge, bleu, vert, ambre – et ont dû signaler toute évolution positive ou négative de leur douleur.

Lorsque la lumière est intense, 80 % des volontaires signalent une intensification de leur souffrance… à l’exception de la lumière verte. De manière inattendue, cette bande colorée réduit le malaise de 20 %, et améliore même la photophobie.

L’amélioration observée avec la lumière verte était inattendue, reconnaissent les auteurs. C’est pourquoi ils ont mené une série de tests mesurant l’impact de la lumière. Selon la couleur, les signaux générés par la rétine et le cortex ne sont pas les mêmes. C’est le vert qui génère les signaux les plus faibles.

Une transmission de l’information

Sur un modèle animal, les chercheurs ont davantage précisé le mécanisme : l’information n’est pas véhiculée de la même manière pas le thalamus selon la couleur de la lumière. Ambre et vert sont avantagés par rapport à rouge et bleu.

Rami Burstein, dernier auteur de l’étude, se montre optimiste. « J’espère que les patients pourront bénéficier directement de ces résultats très prochainement », explique-t-il. Son équipe tente de développer une ampoule qui puisse n’émettre que des bandes de lumière verte pure à faible intensité, et des lunettes noires qui bloquent toute bande lumineuse sauf le vert. Mais il prévient : le coût d’une telle invention risque d’être faramineux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité