Publicité

QUESTION D'ACTU

Composant du Round Up

Glyphosate : Marisol Touraine confirme l'interdiction en France

Alors que la Commission européenne doit se prononcer sur la ré-autorisation du glyphosate, la ministre de la Santé a confirmé que le pesticide serait interdit en France.

Glyphosate : Marisol Touraine confirme l'interdiction en France ZIHNIOGLU KAMIL/SIPA

  • Publié 18.05.2016 à 19h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, l’exposition aux résidus alimentaires du glyphosate n’est finalement plus si toxique que cela ? Fort bien. Cela n’empêchera pas la France d’interdire l'herbicide. C’est en tout cas ce qu’a réaffirmé la ministre de la Santé, interrogée sur France Info à quelques heures d’un vote décisif sur ce pesticide.

La Commission européenne doit en effet se prononcer d’ici jeudi sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, herbicide célèbre parce qu’il compose, entre autres, le Round Up. En 2015, le CIRC, émanation indépendante de l’OMS, l’avait classé parmi les « cancérigènes probables » pour l’homme.

Perturbateur endocrinien

Faute de majorité, le vote de la Commission a été repoussé. A la veille de ce rendez-vous capital pour la santé des Européens, Marisol Touraine a donc réitéré la position de la France, qui se prononcera contre le renouvellement de l’autorisation du glyphosate. Par ailleurs, elle a rappelé qu’en dehors de tout calcul plus ou moins scientifique sur les seuils, les doses ou les modes d’exposition, la substance faisait partie de la classe des perturbateurs endocriniens et qu’à ce titre, il n’aura plus droit de cité en France.

« Le président de la République a dit très clairement lors de la dernière conférence environnementale que le glyphosate ne serait pas autorisé en France, a martelé la ministre. Indépendamment des débats sur le caractère cancérigène ou non du glyphosate, nous considérons, et les études nous nous disposons le montrent, que c'est un perturbateur endocrinien ».

Selon elle, « d'autres études sont attendues pour 2017 mais en attendant, nous ne renouvelons pas l'autorisation du glyphosate », a-t-elle ajouté. L’autorisation du pesticide expire fin juin. A ce jour, il reste utilisé pour l’élaboration de quelques 750 produits commercialisés dans une vingtaine de pays.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité