Publicité

QUESTION D'ACTU

Campagne vidéo

Pneumonie : MSF réclame une baisse des prix des vaccins

Trops chers pour Médecins Sans Frontières. L'association humanitaire dénonce les prix opaques et trop élevés des vaccins contre la pneumonie des laboratoires Pfizer et GSK.

Pneumonie : MSF réclame une baisse des prix des vaccins Capture d'écran de la campagne de MSF

  • Publié 12.11.2015 à 12h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Des vaccins trop chers contre une maladie encore trop fréquente. Un million d’enfants meurent chaque année d’une pneumonie. Or ils auraient pu être vaccinés. Mais les doses sont vendues à un prix trop élevé. C’est ce que dénonce depuis plusieurs mois Médecins Sans Frontières. Ce 12 octobre, l’association humanitaire réitère son action avec une campagne vidéo à l’ironie mordante.

Imaginez qu’une vendeuse vous cache le coût d’un cupcake… et qu’elle vous demande combien vous êtes prêt à payer. S’ensuit une négociation ubuesque, où il est question de fin du monde. C’est de cette manière opaque que sont discutés les prix des médicaments, explique MSF dans sa dernière campagne. « Si un système absurde de prix vous empêche d’acheter un cupcake, comment des Etats avec ce même système pourraient acheter des vaccins ? », conclut la vidéo.


A Fair shot - A la patisserie par msf


Outre cette campagne vidéo, l’association humanitaire a organisé une action coup de poing devant le siège social de Pfizer, à New York (Etats-Unis). MSF a tenté d’y remettre 17 millions de faux dollars, l’équivalent de la somme récoltée chaque jour par le laboratoire grâce aux ventes du vaccin contre la pneumonie.

Une pétition internationale

Selon le dernier rapport de Médecins Sans Frontières, dans les pays les plus démunis, vacciner un enfant coûte 68 fois plus cher aujourd’hui qu’en 2001. Pourtant, le marché est très rentable. « Le vaccin contre la pneumonie est celui qui se commercialise le mieux à travers le monde. L’année dernière, Pfizer en a vendu pour un montant de 4,4 milliards de dollars à travers à travers le monde, déplore dans un communiqué le Dr Manica Balasegaram, directeur de la Campagne d’accès aux médicaments essentiels de MSF. Les prix pratiqués par Pfizer et GSK pour le vaccin contre la pneumonie sont tels que de nombreux gouvernements et organisations humanitaires ne peuvent pas vacciner les enfants. »

Pour faire pression sur les deux laboratoires, MSF a également lancé une pétition internationale. L’objectif est de réduire à 5 dollars (4,50 euros) le prix des 3 doses de vaccin.


A fair shot par msf

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité