Publicité

QUESTION D'ACTU

Décès d'un million d'enfants par an

Pneumonie: la pétition mondiale de MSF pour réduire le prix du vaccin

Après l'échec des négociations pour faire baisser le prix du vaccin contre la pneumonie, MSF lance une pétition. A destination de Pfizer et GSK, les laboratoires qui le fabriquent.

Pneumonie: la pétition mondiale de MSF pour réduire le prix du vaccin Mohammad Sajjad/AP/SIPA

  • Publié 30.10.2015 à 14h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque année, un million d'enfants meurent d'une pneumonie. C'est même la principale cause infectieuse de mortalité de l’enfant dans le monde. Cette pathologie se définit comme une infection respiratoire aiguë affectant les poumons.
Pour la traiter, les deux vaccins conjugués contre le pneumocoque (PVC) sont produits par les laboratoires Pfizer et GlaxoSmithKline (GSK). Ils agissent respectivement contre 13 et 10 sérotypes de pneumocoque. Ces produits ne bénéficient malheureusement pas à tous les malades.

L'Irak, la Syrie, le Liban impactés 

Dans une conférence de presse organisée ce jeudi, Médecins Sans Frontières (MSF) a rappelé que seulement la moitié des pays dans le monde a introduit les vaccins contre la pneumonie produits pas les deux industriels. En cause, leur prix « trop cher » qui serait l'une des principales barrières à son introduction dans plusieurs pays pauvres. L'association cite l'Indonésie, l'Irak, la Jordanie, le Liban, la Roumanie, la Syrie et la Thaïlande.

Pour comprendre cette injustice, MSF explique que, « malgré les mécanismes d'accès mis en place (prix subventionnés) », le vaccin s'établit encore à 21 dollars par enfant (soit 7 dollars la dose) au prix le plus bas, réservé aux pays les plus pauvres. Une manne pour Pfizer et GSK qui ont touché plus de 25 milliards de dolars à travers le monde depuis leur arrivée sur la mise sur le marché du vaccin. C'est trois fois le budget de l'Alliance du Vaccin (GAVI) qui fournit dix vaccins à près de 60 pays pauvres pendant 20 ans. 

Pire encore, certains pays dits « à  revenus intermédiaires » paient ce vaccin plus cher que les pays riches. C'est le cas du Maroc par exemple, où son prix est plus élevé qu'en France. 

Une pétition pour un vaccin  à 5 dollars 

Alors, après des années de négociations infructueuses avec ces laboratoires, MSF a décidé de passer à la vitesse supérieure. Le 12 novembre, l'association lancera une pétition internationale s'adressant aux PDG de Pfizer, Ian Reed, et de GSK, Andrew Witty, afin de leur demander de réduire le prix du vaccin à 5 dollars par enfant (1,50 euros par dose, soit 4,50 euros pour les trois doses nécessaires pour immuniser un enfant) dans les pays en développement et pour les acteurs humanitaires. 

MSF prévoit de remettre les signatures qu'elles aura récoltées à Pfizer et GSK lors de la semaine mondiale de la vaccination en avril 2016. 


Un laboratoire indien à la rescousse des pays pauvres ?
Le fabricant de vaccins « Serum Institute of India » est en train de développer un vaccin contre la pneumonie, qu'il promet de vendre à 6 $ par enfant (pour trois doses). Mais ce vaccin ne sera pas disponible avant 2019, dans le meilleur cas. D'ici là, des centaines de milliers d'enfants pourraient mourir parce qu'ils n'ont pas été vaccinés contre la pneumonie. « Un vaccin plus abordable pourrait aider à réduire le nombre de décès, dès maintenant », conclut MSF.
Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité