Publicité

QUESTION D'ACTU

Dans un village au nord du pays

Ebola : un nouveau cas confirmé en Sierra Leone

Un cas d'Ebola a été découvert dans un village de Sierra Leone placé en quarantaine après la mort d'une femme victime du virus. La fin de l'épidémie n'est plus envisagée. 

Ebola : un nouveau cas confirmé en Sierra Leone Abbas Dulleh/AP/SIPA

  • Publié 07.09.2015 à 11h38
  • |
  • |
  • |
  • |


La fin de l'épidémie d'Ebola avait été célébrée trop tôt en Sierra Leone. Un millier de personnes ont été mises en quarantaine après le décès d'une femme fin août. Des mesures de prévention utiles, puisqu'un nouveau cas de fièvre hémorragique virale vient d'étre détecté dans ce petit état d'Afrique de l'Ouest.

Respecter les mesures de précaution

Le cas dont il est question a justement été découvert dans ce village du nord de la Sierra Leone placé en quarantaine après la mort fin août d'une femme de 67 ans victime du virus, a déclaré ce dimanche le président Ernest Bai Koroma.
« Ebola est toujours présent », a-t-il rajouté. Il a précisé aussi que cette femme testée positive samedi dernier avait été en contact avec la vendeuse de nourriture morte le 28 août dans le village de Sellu Kafta, dans le district de Kambia. Il s'agirait en fait de sa nièce. « Cet incident nous rappelle que nous devons respecter les mesures de précaution décidées par les autorités sanitaires », a martelé le Président Bai Koroma.

La vaccination progresse

Pour venir à bout de ce filovirus, le village de Sellu Kafta sera donc en quarantaine pour 21 jours, la durée maximale d'incubation du virus. Une centaine de personnes ont commencé à y recevoir un vaccin testé avec succès en Guinée voisine. Selon des responsables sanitaires sur place interrogés par l'Agence France Presse (AFP), la vaccination progresserait même de manière « satisfaisante ».
Pour rappel, l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la plus grave depuis l'identification du virus en Afrique centrale en 1976, est partie en décembre 2013 du sud de la Guinée. Elle a fait depuis plus de 11 300 morts pour quelque 28 000 cas. Plus de 99 % des victimes se concentrent au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée. Début août, la chef de l'OMS, Margaret Chan, estimait qu'Ebola pouvait être vaincu d'ici la fin de l'année.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité