Publicité

QUESTION D'ACTU

Chikungunya, dengue

Moustique tigre : Sâone-et-Loire et Savoie à leur tour en alerte

La chasse au moustique tigre est ouverte en France. D'après le site Vigilance-moustiques, la Saône-et-Loire et la Savoie viennent s'ajouter à la liste des 18 départements où l'Aedes albopictus constitue un risque d’épidémie identifié.

Moustique tigre : Sâone-et-Loire et Savoie à leur tour en alerte AP/SIPA

  • Publié 15.07.2015 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans le cadre du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en Lot-et-Garonne (47), la Préfecture, l’ARS Aquitaine et le Conseil départemental ont décidé de se mobiliser pour lutter contre la prolifération du moustique tigre.
Dans un communiqué de presse commun publié il y a quelques jours, ils écrivent que « dans ce contexte national, le Département a pour compétence obligatoire de mettre en place sur fonds propres un dispositif de surveillance de l’implantation du moustique et de lutte contre sa prolifération ». 
Ces acteurs de la prévention rajoutent qu'un site Internet entièrement dédié a été créé. « Les internautes ont accès à des informations pratiques et utiles (notamment les gestes simples à adopter pour lutter contre la prolifération du moustique tigre). S’ils suspectent sa présence dans leur environnement, ils peuvent le signaler en ligne en cliquant sur l’icône prévue à cet effet ».
Une vigilance accrue qui pourrait faire des émules dans d'autres départements, puisqu'en 2015, la menace autour de cet insecte a augmenté en France, d'après une nouvelle carte publiée par les sentinelles du site Vigilance-moustiques.  

 

« Implanté et actif » 

En effet, alors qu'en 2014, 18 départements métropolitains étaient en vigilance rouge (moustique tigre implanté et actif – risque d’épidémie identifié) : le Var, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, les Alpes-de-Haute-Provence, le Gard, l’Hérault, le Vaucluse, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Orientales, l’Aude, la Haute-Garonne, le Rhône, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Gironde, la Haute-Corse et la Corse-du-Sud ; en 2015, 2 départements viennent grossir cette liste : la Saône-et-Loire et la Savoie.

 

« Ponctuellement intercepté » dans 17 départements 

Ces deux derniers étaient jusqu'à présent en vigilance orange (moustique tigre ponctuellement intercepté dans les années passées) pour laquelle 17 départements ont été enregistrés en 2014 par la circulaire du 16 avril, émise par le Ministère de la Santé : Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Loir-et-Cher, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, l’Yonne, la Côte-d’Or, la Haute-Loire, les Hautes-Alpes, la Charente-Maritime, la Vendée, les Deux-Sèvres, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Tarn et la Lozère.

Enfin, en 2013, le moustique tigre avait été enregistré dans l’Aveyron, en Haute-Savoie, dans le Jura et dans l’Ain. « Dans ces départements, les veilles entomologiques et citoyennes doivent se poursuivre », précisent ces observateurs.

Et ces menaces ont des conséquences directes dans l'Hexagone, puisque plus de 200 cas importés des DOM-TOM ont été enregistrés l’an passé rien qu'en PACA, avec également quelques cas de patients qui se sont retrouvés infectés en France métropolitaine. 4 nouveaux cas autochtones de dengue ont ainsi été déclarés dans cette même région en 2014, selon un récent bulletin épidémiologique de l’InVS. « D’ici à 2030, toute la France sera touchée », prédit même l’adjoint à la santé à la mairie de Marseille, Patrick Padovani, interrogé dans metronews.

 

Source : Vigilance-moustiques 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité