Publicité

QUESTION D'ACTU

Entretien avec le Dr Eric Kariger

Arrêt des soins de Vincent Lambert : un pas vers la libération, selon son ex-médecin

La CEDH a autorisé l’arrêt des soins qui maintiennent en vie Vincent Lambert, depuis 7 ans. Cette décision qui va faire jurisprudence en Europe satisfait son ex-médecin.

Arrêt des soins de Vincent Lambert : un pas vers la libération, selon son ex-médecin Le siège de la CEDH à Strasbourg, SAUTIER PHILIPPE/SIPA

  • Publié 05.06.2015 à 17h46
  • |
  • |
  • |
  • |


« C’est un petit pas vers la libération de Vincent Lambert, mais un grand pas pour l’humanité », c’est la réaction du Dr Eric Kariger, à la suite de la décision rendue ce vendredi par la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) au sujet de Vincent Lambert, son ancien patient du CHU de Reims tétraplégique de 38 ans en état végétatif depuis sept ans.

Dans cette décision qui doit faire jurisprudence pour les 47 pays d’Europe (sur les situations d’obstination déraisonnable des familles), la CEDH a validé la décision rendue en juin 2014 par le Conseil d’Etat français qui jugeait légale la décision du CHU de Reims de mettre fin aux traitements de maintien de la vie sur Vincent Lambert, estimant que sa mise en oeuvre ne violerait pas le droit à la vie du tétraplégique.

Plus en détails, la Cour a dit, « par 12 voix contre 5, qu'il n'y aurait pas violation de l'article 2 (de la convention européenne des droits de l'Homme, régissant le droit à la vie) », a rapporté son président Dean Spielmann.

 

Le Dr Kariger et son équipe confortés 

Dans un entretien qu’il a accordé à Pourquoidocteur, le Dr Eric Kariger, désormais directeur médical d’un groupe de maisons de retraite, explique que cette décision « confirme, d’une part, la conformité de la législation française sur la fin de vie (Loi Leonetti) au droit européen, et d’autre part, toute la rigueur de l'ancienne équipe au CHU de Reims (qu'il dirigeait, NDLR) dans le suivi de son ex-patient. »

Ecoutez...
Dr Eric Kariger, ex-médecin de Vincent Lambert : « La CEDH a, en jurisprudence, consolidé la Loi Leonetti, et par effet ricochet la décision que nous avons prise pour Vincent Lambert puisque nous avions respecté à la lettre cette législation... »

Le Dr Eric Kariger se dit satisfait que les conclusions de la CEDH « renforcent les droits du patient en fin de vie. Mais le droit du médecin dans l’exercice de son art s’en trouve aussi protégé », rajoute-t-il.

 

Les voies de recours possibles pour les parents 

Cependant, les parents de Vincent Lambert ont d’ores et déjà annoncé qu’ils allaient continuer à se battre pour maintenir leur fils en vie, surtout que des recours à la décision sont possibles. Ce matin, Viviane Lambert, sa mère, a par exemple, avancé un nouveau élément dans le dossier : son fils désormais déglutit. En d'autres termes, , son état se serait amélioré. Un argument que le Dr Kariger balaie d’une main. Il confie que Vincent Lambert a toujours eu cette « déglutition végétative ».

Ecoutez...
Dr Eric Kariger : « Vincent Lambert a toujours gardé sa déglutition, sinon il serait déjà mort d'une pneumopathie ou d'une septicémie...»

Autre argument avancé par les parents, la décision rendue par le Conseil d’Etat autoriserait seulement le Dr Kariger, et non le médecin qui l'a remplacé aux côtés de Vincent Lambert, à interrompre les traitements de maintien de la vie de ce patient.

A ce sujet, ce dernier répond qu’à l’hôpital public « on ne travaille pas seul » et que sa décision était celle d’une « équipe médicale prise en collégialité ». Il poursuit en estimant que la personne qui lui a succédé devra décider « en âme et conscience », en soulignant au passage que l’état de santé de son ex-patient n’a pas évolué depuis son départ il y a un an.
« C’est une décision difficile à prendre, mais à présent, c’est à l’équipe de Reims seule de faire son choix. Je pense que ma décision sera consolidée et donc confirmée », conclut-il.

Des jours, des semaines, voire des mois,  seront sans doute nécessaires avant qu'un point final ne soit donné à cette affaire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité