Publicité

QUESTION D'ACTU

Réseaux sociaux

Cancer de la peau : un selfie pour dénoncer les dangers des UV

Une jeune infirmière américaine, habituée des salons de bronzage, a publié une photo de son visage, mutilé à cause du traitement pour lutter contre la maladie.

Cancer de la peau : un selfie pour dénoncer les dangers des UV SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

  • Publié 17.05.2015 à 08h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Les selfies ne sont pas qu’un effet de mode servant à mettre en scène nos vies sur les réseaux sociaux. Dans le cas de Tawny Willoughby, jeune infirmière de 27 ans, ces clichés vont surtout servir de prévention contre les dangers des salons de bronzage. A cause des UV présents dans ces cabines où elle avait l’habitude de se rendre, Tawny a été atteinte d’un cancer de la peau. La jeune femme a décidé de publier une photo de son visage, tuméfié et mutilé par les différentes étapes de son traitement.

 

Un cancer de la peau à cause des UV

« Si quelqu’un a besoin d’une bonne raison pour ne plus jamais aller dans les salons de bronzage, en voici une, voilà à quoi ressemble un traitement contre le cancer de la peau » écrit-elle en légende de son selfie. Après avoir consulté pour des brûlures au visage, les médecins ont en fait diagnostiqué cinq carcinomes basocellulaires ainsi qu’un carcinome spinocellulaire chez la jeune femme. Ceux-ci peuvent, si il ne sont pas soignés à temps, être à l'origine de métastases. Depuis, Tawny doit se rendre tous les six mois chez le dermatologue pour se faire retirer un peu de son cancer. Un traitement lourd qui laisse d’importants stigmates sur la peau.

Même si elle s’estime heureuse de ne pas avoir eu de mélanome, Tawny souhaite maintenant sensibiliser ceux qui utilisent les salons de bronzage. « Apprenez des erreurs des autres » affirme-t-elle, en invitant en plus ses abonnés à se protéger efficacement du soleil avec de la crème solaire assez forte afin d’éviter tous problèmes. Très touchante, la jeune femme affirme craindre de ne pas pouvoir voir son jeune enfant grandir.

La photo, assez marquante, a été signalée près de 11 000 fois par des internautes choqués. Le réseau social a cependant décidé de ne pas supprimer le cliché.

 

Les salons de bronzage dans la tourmente

Il n’est pas rare de montrer du doigt les salons de bronzage. L’OMS elle-même avait déconseillé leur utilisation dans plusieurs rapports. En effet, les personnes utilisant les lits de bronzage avant leurs 30 ans auraient 70% de chances de plus de développer un mélanome plus tard dans leur vie. Ils ont également 2,5 fois plus de risques d’être atteints d’un carcinome épidermoïde et 1,5 fois plus de risques d’attraper un carcinome basocellulaire. Les cabines UV ont été définitivement interdites l'an passé en Australie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité