Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez les 5-15 ans

Les courbes de croissance françaises sont obsolètes

Très suivies des jeunes parents, les courbes de croissance françaises sont trop datées. Elles ne tiennent pas compte de la croissance générale de la population.

Les courbes de croissance françaises sont obsolètes DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 13.04.2015 à 12h21
  • |
  • |
  • |
  • |


Les carnets de santé sont trop datés. Les courbes de croissance qu’ils indiquent n’ont pas été revues depuis 1979. A l’heure où la Direction Générale de la Santé (DGS) réfléchit à leur modernisation, une équipe française conclut dans PLOS One que les courbes élaborées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2006 sont plus proches de la réalité.

 

5 % des Français en retard de croissance

Depuis les années 1980, la population française a grandi. Les courbes de croissance incluses dans les carnets de santé, elles, n’ont pas bougé. Les moyennes sont donc bien en-dessous des normes actuelles. Les travaux de l’Institut national de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm) le confirment. 82 000 mesures du poids et de la taille de 27 000 enfants, nés entre 1981 et 2007, ont été utilisées pour évaluer l’intérêt d’utiliser les courbes fournies par l’OMS.

De la première semaine suivant la naissance à 5 ans, les enfants se situent au-dessus des courbes françaises en termes de croissance. Une différence que l’allaitement n’explique pas. Un bémol cependant, dans cette catégorie d’âge, il vaudrait mieux conserver les normes françaises. « Si les courbes de croissance de l’OMS étaient utilisées en France, la plupart des enfants seraient considérés comme ayant une croissance trop lente pendant les trois premiers mois de la vie », notent les auteurs. Un petit Français sur 20 pourrait de même être considéré en retard de croissance, une proportion deux fois plus importante que celle attendue dans la population.

« Les médecins ont conscience que les enfants sont aujourd’hui plus grands qu’il y a 50 ans et savent interpréter les points qui s’éloignent de la moyenne, commentent Barbara Heude et Pauline Scherdel dans un communiqué. Mais quelle sera leur analyse et leur comportement par rapport à de nouvelles courbes ? » Il existe en effet un risque de surdiagnostic des retards de croissance en France, et de marginalisation des enfants petits.

Les courbes internationales surestiment également l’obésité et le surpoids chez les tout-petits.

 

Mieux repérer les croissances anormales

C’est entre 5 et 15 ans que les courbes de l’OMS correspondent le mieux à la croissance française. Dans cette tranche d'âge, elles pourraient permettre de mieux détecter les croissances anormales. Pour cela, les chercheurs de l'Inserm ont prévu de comparer le caractère prédictif des courbes de l’OMS et de la France sur un retard de croissance pathologique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité