Publicité

QUESTION D'ACTU

Conséquence du phénomène climatique

Les enfants ont des retards de croissance à cause d' "El Niño"

Le phénomène climatique El Niño a eu pour conséquence inattendue de perturber la croissance des enfants au Pérou lors de son passage en 1997, selon une étude.

Les enfants ont des retards de croissance à cause d' \ Rodrigo Abd/AP/SIPA

  • Publié 04.12.2014 à 16h06
  • |
  • |
  • |
  • |


On connaît bien les multiples dégâts causés par « El Niño ». Tous les deux à sept ans, cette anomalie climatique liée à une hausse des températures de l'océan pacifique provoque inondations, sécheresses et maladies. Le Pérou figure pari les pays les plus touchés.

Jusqu’à 4 cm de retard de croissance
Mais « El Niño » aurait également des conséquences insoupçonnées. Il rendrait les gens plus petits, selon une étude parue dans la revue Climate Change Responses. En effet, des chercheurs américains ont observé une baisse de la croissance des enfants péruviens nés après l’épisode climatique de 1997, qui a provoqué la mort de 27 000 personnes à travers le monde – et majoritairement dans le nord du Pérou.

Avant cet épisode, la taille des enfants péruviens avait tendance à augmenter – de 0,6 cm en moyenne d’année en année. Et ce, grâce au développement économique du pays, qui a induit une meilleure hygiène de vie (alimentation, soins médicaux).

Mais après le passage d’« El Niño », les chercheurs ont réalisé que les enfants ne grandissaient plus que de 0,3 cm par an. En somme, ils poussaient deux fois moins vite… Dans certains villages reculés, la taille des enfants avait même reculé de 4 centimètres !

Malnutrition et maladies
Autre constat : les enfants nés après le début de l'épisode « El Niño » avaient une masse maigre plus faible que ceux nés avant, sans que leur masse grasse ne soit affectée. La masse maigre correspond à la masse totale de la peau, des os, des muscles, des organes et des liquides du corps humain.

Les chercheurs attribuent ces troubles de la croissance à l’impact sanitaire d’« El Niño ». Ainsi, « la montée des eaux a détruit les routes et ravagé les récoltes, ce qui a probablement entraîné de la malnutrition, des épidémies de diarrhées et un accès réduit aux soins médicaux ». Selon les auteurs de l’étude, les effets négatifs sur la croissance des enfants se sont maintenus trois ans après le passage d'El Niño.

L’étude souligne ainsi l'importance de prévenir les populations rurales de l'arrivée d’« El Niño » des mois à l'avance, pour qu'elles puissent anticiper les inondations et ses effets délétères, notamment dans les zones les plus fragiles.

>> Mieux comprendre le phénomène El Niño (reportage France 2)


El nino - INA

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité