>
Les Symptômes
>
Ballonnement, flatulences et aérophagie : les aliments ne font pas tout le gaz

Ballonnement, flatulences et aérophagie : les aliments ne font pas tout le gaz

Publié le 06.11.2015
Mise à jour 10.11.2015
Ballonnement, flatulences et aérophagie : les aliments ne font pas tout le gaz
© 123RF-Rui Santos

Le ballonnement, ou « météorisme abdominal », correspond à l’accumulation de gaz au niveau de l’estomac ou de l’intestin, ce qui se traduit par un gonflement du ventre. Ce gaz est lié, soit à une hyper-absorption, soit une hyperproduction.

Ballonnement, flatulences et aérophagie : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Le ballonnement du ventre est ce que les médecins appellent un « météorisme abdominal ».
Le ballonnement est lié à l’accumulation de gaz qui peut se faire au niveau de l’estomac (alimentation ou « aérophagie »), ou bien, il peut se produire au niveau de l’intestin (fermentation des bactéries intestinales) et s’évacuer au cours des pets ou « flatulences ».
Ce gaz peut s’expulser ou s’échapper involontairement par la bouche, lors d’une « éructation », ou par l’anus, lors des « flatulences »

A quoi correspondent le ballonnement, les flatulences et l’aérophagie ?

Les ballonnements sont fréquents et correspondent à une sensation de gonflement au niveau du ventre qui peut être très désagréable, voire même douloureuse.
Le ballonnement, aussi appelé « météorisme abdominal », correspond à une accumulation de gaz au niveau de l’estomac ou de l’intestin. Selon sa localisation, les causes du ballonnement et de l’accumulation de gaz sont différentes.

Au niveau de l’estomac, il s’agit d’une absorption trop importante du gaz que l’on avale normalement au cours de l’alimentation (eaux gazeuses, discussion bouche pleine) ou en cas « d’aérophagie » (déglutition excessive d’une trop grande quantité d’air).

Au niveau de l’intestin, la surconsommation d’eau gazeuse peut jouer un rôle à travers un apport excessif de gaz, mais il s’agit essentiellement d’une surproduction de gaz au cours du processus de la digestion, digestion qui fait intervenir les bactéries de la flore intestinale ou « microbiote intestinal ».
Cette surproduction de gaz dans l’intestin est liée soit à une consommation d’aliments qui favorisent la production de gaz (comme les haricots secs), soit à un déséquilibre de la flore intestinale ("microbiote intestinal"), par exemple à la suite de la prise d’un antibiotique, d’une maladie ou d’un changement de régime alimentaire (qui va entrainer un déséquilibre de la flore intestinale). Une alimentation inadaptée, une maladie, un déséquilibre alimentaire, un stress ou la constipation peuvent donc être les déclencheurs de ces inconforts intestinaux.

Le ballonnement du ventre, en plus de l’inconfort intestinal, s’accompagne donc fréquemment d’évacuations intempestives sous formes de rots ou « éructations » pour le ballonnement de l’estomac, ou de pets ou « flatulences » pour le ballonnement de l’intestin.

CAUSES >>
Sur le même sujet :
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit