>
Les Symptômes
>
Acouphènes et bourdonnements d’oreille : rarement graves, ils vont s’estomper

Acouphènes et bourdonnements d’oreille : rarement graves, ils vont s’estomper

Publié le 22.01.2016
Mise à jour 05.02.2016
Mots-clés :
Acouphènes et bourdonnements d’oreille : rarement graves, ils vont s’estomper
©123RF-Anna Yakimova

Les acouphènes, ou bourdonnements d’oreille, sont des bruits entendus dans l’oreille ou dans la tête sans source sonore extérieure. Ils peuvent être de courte durée, après un traumatisme sonore. Ils peuvent êtres continus ou intermittents, et témoigner alors d’une altération de l’oreille interne.

Acouphènes et bourdonnements d’oreille : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
Les bourdonnements d’oreille sont appelés « acouphènes » par les médecins.
Les voies de l’audition comprennent le tympan, qui sépare « l’oreille externe » de « l’oreille moyenne », où peuvent se produire les otites. Le tympan est en liaison avec « l’oreille interne », où se trouvent les récepteurs auditifs (« cochlée »), par le biais de différentes structures osseuses (« osselets » et « étrier »).
Quand les personnes souffrant d’acouphènes s’habituent à leur trouble, on appelle cela le « processus d’habituation ».

Qu'est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes sont des sensations auditives (sifflement, grésillement, bourdonnement, bruissement, craquements,…) qui ne sont pas causées par une origine ou un bruit extérieur.
Ils sont intermittents ou permanents et perçus dans une seule oreille ou dans les deux.
Parfois, la personne atteinte peut aussi avoir l’impression que les acouphènes proviennent du milieu de sa tête.
Les « bruits » entendus peuvent survenir, soit brutalement, soit progressivement.

Quelle est l’évolution des bourdonnements d’oreille ?

L’évolution des acouphènes est très variable d’une personne à l’autre. Il s’agit le plus souvent d’une simple gêne temporaire et occasionnelle. Mais les bruits perçus peuvent aussi incommoder en permanence la personne, affectant sa qualité de vie.
Quand les bourdonnements d’oreille sont permanents, plusieurs troubles sont en effet possibles : problèmes d’endormissement, difficultés de concentration, anxiété.
En général, les acouphènes ont néanmoins tendance à diminuer avec le temps, car les personnes touchées s’y habituent progressivement (« phénomène d’adaptation »). On appelle cela le « processus d’habituation ». Selon les patients, cette adaptation se fait plus ou moins rapidement, sur quelques mois.

CAUSES >>
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit