>
Les Symptômes
>
Mal dans la poitrine : la douleur thoracique est à prendre au sérieux
Mal dans la poitrine : la douleur thoracique est à prendre au sérieux
Publié le 17.02.2018
Mal dans la poitrine : la douleur thoracique est à prendre au sérieux
© 123RF-Barbara Reddoch

Les douleurs dans la poitrine, ou « douleurs thoraciques », ne doivent pas être minimisées car elles peuvent témoigner d’un infarctus du myocarde, maladie nécessitant des soins urgents, mais elles peuvent aussi traduire des maladies du poumon, des affections du ventre ou des désordres touchant les muscles ou le squelette.

Mal dans la poitrine : TRAITEMENT

Quel est le traitement de la douleur thoracique ?

Comme on l'a expliqué ci-dessus, les causes de la douleur thoracique peuvent être nombreuses et le traitement dépend évidemment du diagnostic.
S'il s'agit d'un infarctus du myocarde ou d'une maladie cardiaque, les soins sont effectués dans une structure hospitalière spécialisée. Ils peuvent être débutés par l'équipe du SAMU au domicile du malade puis continués dans le véhicule qui effectue le transfert vers l'hôpital. Le but principal du traitement de l'infarctus est de désobstruer l'artère coronaire du cœur en cause.
En cas d'embolie pulmonaire, de problème de l'aorte ou d'ulcère à l'estomac, le traitement nécessite également une prise en charge hospitalière et des soins spécifiques.
La douleur thoracique n'a pas toujours une origine aux conséquences aussi graves : l'anxiété et les causes rhumatismales et neurologiques sont prises en charge par le médecin traitant et sont soulagées par des médicaments antalgiques classiques.

Quels médicaments prendre ?

En dehors des situations d'urgence décrites plus haut, si le malade ne souffre pas d'une angine de poitrine connue, il peut prendre un médicament antidouleur, essentiellement du paracétamol, avant de consulter son médecin traitant.
Si le malade est déjà traité pour une angine de poitrine :
- Il doit cesser toute activité.
- Il doit prendre le médicament que son médecin lui a prescrit en cas de douleur thoracique, c'est-à-dire un dérivé nitré comme la trinitrine.
- Il doit rester calme et attendre quelques minutes.
Si la douleur n'est pas soulagée au bout de cinq minutes, il faut appeler les urgences (15 ou 112 d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit : appel gratuit).

<< QUE FAIRE
PLUS D'INFOS >>