Publicité

MIEUX VIVRE

La série de l'été

Je surveille ma ligne: des recettes pour la rentrée ?

Finis les régimes inefficaces à long terme. L'été est un bon moment prour retrouver de bonnes habitudes alimentaires et pratiquer une activité physique. A condition de les maintenir à la rentrée!

Je surveille ma ligne: des recettes pour la rentrée ? SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 29.07.2012 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les dix réponses du Dr Patrick Serog,
médecin nutriotionniste (Paris)




J'ai maigri à l'approche de l'été, mais comment ne pas reprendre mes kilos dès la rentrée ?
Il existe de nombreux régimes, lequel choisir ?
Un régime permet-il de maigrir au niveau de parties spécifiques du corps ?
Est-ce que je peux boire à volonté des sodas light ?
Est-ce que je peux manger des féculents (pates, riz, pommes de terre, pain) ?
Comment perdre sa graisse sans perdre du muscle ?
Quand on a beaucoup de poids à perdre, comment ne pas se décourager en route ?
Les régimes hyperprotéinés sont-ils dangereux pour la santé ?
Le sport fait-il maigrir ?
Existe-t-il des médicaments coupe-faim ou amincissants ?

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES REGIMES

pourquoidocteur : J'ai maigri à l'approche de l'été, mais comment ne pas reprendre mes kilos dès la rentrée ? 
Dr Patrick Serog : Pour ne pas reprendre ses kilos à la rentrée, il faut reprendre une alimentation extrêmement régulière. C’est-à-dire faire des repas équilibrés, en faire trois par jour et un repas c’est une entrée, un plat principal et au moins un dessert ou un laitage.



Il existe de nombreux régimes, lequel choisir ?
Dr Patrick Serog : Si l’on veut contrôler son poids, le régime est un très mauvais outil. Ce qu’il faut, c’est manger régulièrement, c’est-à-dire de nouveau faire des repas réguliers tous les jours, faire un peu d’activité physique et ne pas se précipiter sur des régimes qui vont effectivement faire perdre du poids -ils sont très efficaces- mais malheureusement après on va reprendre du poids, on va regrossir et on ne pourra pas le stabiliser.



Un régime permet-il de maigrir au niveau de parties spécifiques du corps ?
Dr Patrick Serog : Quand on maigrit, on maigrit d’abord au niveau de l’abdomen, c’est une graisse beaucoup plus mobile : celle que l’on stocke lorsqu’ on est un homme et lorsqu’ on est une femme après la ménopause. Donc, on perd d’abord au niveau de l’abdomen et puis ensuite on va perdre au niveau des cuisses et des fesses mais là c’est vrai que c’est plus difficile et c’est beaucoup plus long.

 

Est-ce que je peux boire à volonté des sodas light ?
Dr Patrick Serog : Et bien, on ne peut pas boire des sodas light à volonté, comme on ne peut pas manger des aliments à volonté, il y a une régulation à respecter. Si on prend beaucoup de sodas light, on va consommer beaucoup d’édulcorants de synthèse et nous ne savons pas à long terme, ce que peuvent faire ces édulcorants de synthèse. Soyons rassurés, en France, on en consomme de petites quantités et c’est très bien comme cela, il n’y a aucun danger pour la santé.


 

Est-ce que je peux manger des féculents (pates, riz, pommes de terre, pain) ?
Dr Patrick Serog : Oui, il faut manger des féculents parce que ce sont des glucides complexes qui vont permettre à l’organisme d’utiliser, tout au long de la journée, ces sucres là et on sait que même pour maigrir, il faut utiliser des féculents.



Comment perdre sa graisse sans perdre du muscle ?
Dr Patrick Serog : Pour perdre sa graisse sans perdre du muscle, il faut avoir absolument une activité physique régulière, c’est-à-dire presque tous les jours, d’une intensité moyenne, par exemple une demi-heure à quarante cinq minutes. Et dans ces conditions, on va augmenter sa masse musculaire et en faisant attention à son alimentation, on va parallèlement perdre de la graisse.



Quand on a beaucoup de poids à perdre, comment ne pas se décourager en route ?
Dr Patrick Serog : Perdre beaucoup de poids, c’est très long. On ne gagne pas du poids en quelques jours ou quelques semaines, il faut souvent des années. Donc, il va falloir des mois pour pouvoir les reperdre. Et c’est la raison pour laquelle, dans ce travail très compliqué et difficile, il faut être encouragé par un professionnel qui va vous guider et obtenir peu à peu cette perte de poids. Je rappelle que la perte moyenne de poids est de 1,2 kilos par mois, ce qui représente 10 à 12 kilos par an. C’est déjà énorme par rapport au poids de départ.



Les régimes hyperprotéinés sont-ils dangereux pour la santé ?
Dr Patrick Serog : Non, à partir du moment où on ne les suit pas trop longtemps. Car sinon, on peut avoir des troubles du comportement alimentaire et finalement dérégler complètement son alimentation. Alors, il faut les utiliser sur une courte période. 




Le sport fait-il maigrir ?
Dr Patrick Serog : Le sport ne fait pas maigrir, c’est une légende. Le sport permet à chaque moment où l’on maigrit de stabiliser son poids mais il ne permet en aucune manière de maigrir sauf si on devient un athlète de compétition, mais ce n’est pas donné à tout le monde.



Existe-t-il des médicaments coupe-faim ou amincissants ?
Dr Patrick Serog : Il n’existe pas de médicaments coupe-faim ou amincissants, ils ont tous été supprimés de la pharmacopée car ils sont dangereux. Récemment, un nouveau médicament est sorti aux Etats-Unis mais il est de même nature de ceux que nous avons connu et dont la perte de poids a un an est faible. Donc, malheureusement pour nous, nous n’avons pas encore trouvé le médicament miracle.



Entretien avec Sandrine Chauvard 

Les régimes sont-ils utiles ?

Les régimes sont très efficaces pour maigrir, mais ils ne peuvent être suivis longtemps. Dès qu’ils sont arrêtés, on observe la plupart du temps une reprise de poids. « A cinq ans, il n’y a que 5% de la population qui se maintient à son nouveau poids, indique le Dr Patrick Serog, médecin nutritioniste (Paris) . Il vaut mieux ne pas faire de régime, mais essayer de contrôler son alimentation tous les jours, de retrouver un nouveau rythme alimentaire, pour perdre peu à peu du poids, tout en ayant une activité physique ».

Faut-il se fixer des objectifs ?
C’est bien de se fixer des objectifs, à condition qu’ils soient raisonnables. La perte moyenne de poids doit être de 1 à 1,2 kg par mois. « Perdre dix kilos en un an est un objectif raisonnable, précise le Dr Serog. Il faut essayer de bien manger en se faisant plaisir et pas en se frustrant en permanence. A ce moment là, ça devient encourageant ».

Les différents types de régime
- Les régimes hyperprotéinés, à base d’aliments riches en protéines (viande, poisson, protéines végétales, sachets et barres protéinés…
)
- Les régimes hypolipidiques, basés sur la réduction de la consommation de graisses 

- Les régimes hypoglucidiques, où l’on diminue la consommation de sucres rapides et de féculents. 

- Les régimes dissociés, où certaines familles d’aliments sont consommées séparément.

Les dangers des régimes
Les régimes sont souvent déséquilibrés et peuvent avoir des conséquences néfastes pour la santé. Un rapport de l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) montre que les régimes entraînent des carences, notamment en vitamines et en minéraux. Les apports en protéines sont supérieurs aux apports nutritionnels conseillés et les apports en fibres sont insuffisants. Ces régimes peuvent être néfastes pour les os, le cœur et les reins.

Calculer son indice de masse corporel
L’indice de masse corporel (IMC) permet d’évaluer si le poids est adapté à la taille, et d’évaluer les risques pour la santé. Il se calcule en divisant le poids par la taille au carré. L’IMC peut être interprété selon des critères définis par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :
- moins de 16,5 dénutrition ou famine
- 16,5 à 18,5 maigreur
- 18,5 à 25 corpulence normale
- 25 à 30 surpoids
- 30 à 35 obésité modérée
- 35 à 40 obésité sévère
- plus de 40 obésité morbide ou massive

Les conseils pour perdre du poids
Manger équilibré et en moins grande quantité par rapport à son alimentation habituelle.
Faire au moins trois repas par jour et surtout ne pas sauter de repas
Avoir une activité physique régulière
Se faire aider par un professionnel de la santé

La composition de repas équilibrés :
- le petit-déjeuner : un produit céréalier, un produit laitier, un fruit et une boisson.
- le déjeuner et le dîner : viande, poisson ou œufs (environ 100 g) une portion de légumes (80 à 100g) sous forme de crudités et/ou d’accompagnement du plat principal… des féculents : pain complet, riz, pomme de terre, pâtes, lentilles… un produit laitier : fromage (30 g), un yaourt, un fromage blanc… un fruit en dessert : frais, en compote… eau à volonté ! Le dîner doit être le repas le plus léger.
La collation et le goûter ne sont obligatoires, mais ils peuvent aider à patienter jusqu’à l’heure du déjeuner ou du dîner. Ils peuvent comporter un ou deux aliments, comme un produit laitier, un produit céréalier ou un fruit.


En savoir plus
Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail 
Etude Nutrinet santé


 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité