Publicité

QUESTION D'ACTU

Grippe aviaire : le H5N8 se répand en Europe


  • Publié 17.12.2014 à 12h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Pays-Bas, l'Angleterre, l'Allemagne et maintenant l'Italie... La menace aviaire se fait de plus en plus pressante. L'Organisation mondiale pour la santé animale (l'OIE) a en effet annoncé qu'un foyer de grippe aviaire de souche H5N8 a été découvert près de Venise et avait provoqué la mort de plus de 1200 dindes. L'abattage de 30000 volailles devait commencer ce mardi.


Par ailleurs, la situation se complique puisqu'une nouvelle souche a été détectée dans un élevage de Basse-Saxe, en Allemagne, nous apprend le site du Monde. Conséquence : 19000 dindes ont dû être abattues. " Des analyses effectuées en laboratoire ont révélé qu'il s'agissait du même type de virus que celui détecté dans un élevage d'une autre région allemande, le Mecklembourg-Poméranie occidentale, en novembre (...) Ce qui suscite des inquiétudes sur une éventuelle propagation du virus," précise le quotidien.


En France, aucun cas de grippe aviaire n'a pour le moment été recensé. Mais, dans les zones frontières des pays touchés et dans les zones particulièrement humides comme l'Ain, les autorités sont sur le pied de guerre. Pas moins de 72 villes du Nord-Isère viennent par exemple d'être déclarées comme zone à risques prioritaires pour le virus de l'influenza aviaire, indique Lyon Mag. " Il est donc désormais interdit d'utiliser les eaux de surface, l'obligation est faite aussi de mieux protéger l'alimentation et les sources d'abreuvement et surveiller la mortalité des oiseaux sauvages", précise l'hebdomadaire.


Cependant, devant la progression du virus, l'Institut national de recherche agronomique a tenu une conférence de presse début décembre. « A ce jour, aucun cas de transmission du H5N8 à l’homme n’a été détecté » avait alors précisé Jean-Luc Guérin, enseignant-chercheur au sein de l’unité « Interactions hôtes-agents-pathogènes » de l’Inra. Et la contamination par l'alimentation reste peu probable voire impossible, puisque tous les animaux porteurs du virus sont conduits à l’abattoir. 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité