Publicité

QUESTION D'ACTU

Alzheimer : recherche volontaires pour dépister les signes précoces


  • Publié 18.04.2014 à 08h42
  • |
  • |
  • |
  • |


Détecter les premiers signes de la maladie d'Alzheimer avant qu'elle ne bouleverse le quotidien, c'est tout l'enjeu de la grande étude que lancent l'Institut de la mémoire et de la maladie d'Alzheimer et l'Institut du cerveau et de la moelle épinière. Pour prendre des années d'avance, les deux instituts recrutent 400 personnes de plus de 70 ans, nous apprend le Parisien. Le profil du candidat recherché est simple : des septuagénaires qui se plaignent de troubles de la mémoire, mais qui ne sont pas diagnostiqués Alzheimer.

Le protocole de l'étude prévoit que ces volontaires auront droit à des bilans de mémoire tous les ans, mais aussi et surtout, « les candidats volontaires seront soumis trois fois à deux ans d’intervalle à un "PET scan amyloïde", un examen d’imagerie qui permet de détecter les zones du cerveau lésées par les plaques amyloïdes, caractéristiques de la maladie d’Alzheimer », précise Claudine Proust, la journaliste du Parisien. Car les troubles de la mémoire sont loin d'être des signes fiables. Un bilan de 10 ans mené en Franche-Comté a récemment montré que seulement un quart des personnes qui se sont rendues dans des consultations mémoire sont atteintes de la maladie d'Alzheimer.


Cette étude, baptisée « Insight », qui a démarré en juin 2013, durera 5 ans. Grâce à ces examens approfondis et répétés, les chercheurs espèrent ainsi mieux comprendre les mécanismes de la mémoire dans le vieillissement normal, et identifier des facteurs de risque précoce de la maladie. Des lésions dues aux plaques amyloïdes, typiques de cette pathologie, seraient parfois repérables « dès 47 ans », mais annoncent-ils l'inéluctable, l'apparition de la maladie d'Alzheimer des dizaines d'années plus tard ? C'est pour répondre à cette question cruciale que les deux prestigieux instituts français lancent cette grande étude. Plus d’une centaine de personnes ont déjà rejoint cette cohorte, mais l’équipe INSIGHT recherche encore des volontaires. « C’est l’occasion pour ces sujets  de participer à une étude d’envergure mondiale, dont les résultats pourraient constituer une avancée majeure dans la recherche sur la maladie d’Alzheimer », déclare le Professeur Bruno Dubois, directeur de l'Institut de la mémoire, sur le site de l'Association pour la recherche sur Alzheimer.


Pour plus d’informations sur l’étude INSIGHT, vous pouvez téléphoner au 06 60 38 58 62.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité