Publicité

QUESTION D'ACTU

DMLA

Un oeil bionique permet à un aveugle de voir sa femme

VIDEO – Atteint de DMLA, un Américain aveugle a pu voir à nouveau sa femme pour la première fois depuis dix ans, grâce à un implant bionique.

Un oeil bionique permet à un aveugle de voir sa femme Youtube/Euronews/Mayo Clinic

  • Publié 27.02.2015 à 13h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Bien qu’il vive à ses côtés, Allen Zderad n’avait pas vu son épouse Carmen depuis dix ans. Cet Américain de 68 ans est atteint de rétinite pigmentaire, une variante génétique de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Diagnostiquée il y a une vingtaine d’années, sa pathologie lui a fait perdre progressivement la vue.

Grâce à un œil bionique, ce retraité du Minnesota a pourtant pu redécouvrir les traits du visage de sa femme, et les contours de son environnement. Une vidéo diffusée par la Mayo Clinic, où il a été opéré, immortalise cet instant privilégié.


60 électrodes dans la rétine
La paire de lunettes qu’il porte est équipée d’une caméra qui envoie des signaux à un ordinateur portable. Ce dernier traite les données et les transmet aux 60 électrodes que les chirurgiens ont implantées dans la rétine du patient.

L’implant envoie ensuite les signaux d’ondes lumineuses au nerf optique, tout en contournant la rétine abîmée. Le cerveau interprète ces impulsions, qu’il perçoit comme des signaux visuels.

Des taches difformes
Sur la vidéo, on voit non seulement Allen Zderad recouvrer la vue, mais également ce qu’il peut percevoir grâce à son implant. L’image est, en effet, retransmise sur l’ordinateur. Seules des couleurs floues et des taches difformes apparaissent ; mais c’est assez pour plonger le patient dans une profonde émotion.

De fait, la technologie implantée ne lui permettra pas de discerner les détails de son environnement, mais il pourra voir les formes et les teintes et se déplacer dans des endroits fermés sans canne.

Glaucome, diabète
Allen Zderad est le quinzième patient américain à avoir bénéficié de cet implant bionique. Le dispositif ne s’adresse pour le moment qu’aux patients atteints de rétinite pigmentaire, mais les chercheurs espèrent l’adapter afin de le proposer aux personnes atteintes de glaucome grave, ou de cécité liée au diabète.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité