Publicité

QUESTION D'ACTU

DMLA

Des lentilles télescopiques pour aider les déficients visuels

Une équipe de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne a dévoilé des nouvelles lentilles qui ont la capacité de zoomer d’un simple clignement de l’œil.

Des lentilles télescopiques pour aider les déficients visuels EPFL

  • Publié 17.02.2015 à 18h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Après les lentilles qui mesurent votre niveau de glycémie, voici les lentilles munies d’un zoom intégré. Ces nouveaux verres de contact ont été présentés le 13 février à la conférence de l’American Association for the Advancement of Science. Ce dispositif, qui a été développé par une équipe suisse de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), offre la possibilité aux personnes qui le portent de zoomer jusqu’à 2,8 fois.

Il suffit d’un clignement d’œil pour le mettre en route. Les lentilles sont, en effet couplées, à une paire de lunettes spécifiques : lorsque les porteurs clignent de l’œil droit, les lentilles se mettent à zoomer, quand ils clignent de l’œil gauche, le dispositif se remet en position normale.

Venir en aide aux personnes atteintes de DMLA

Le télescope de 1,5 millimètre est inséré dans la lentille et reflète la lumière par un jeu de miroirs intégrés. « Nous pensons que ces lentilles promettent beaucoup pour le personnes ayant une vision basse et pour celles atteintes de DMLA », explique Eric Tremblay, chercheur à l’EPFL, qui a présenté le dispositif lors du congrès californien.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) entraîne une perte progressive ou rapide de la vision centrale, sans pour cela provoquer de douleur. Les personnes atteintes par cette maladie (un million en France) ne peuvent donc que se servir de leur vision latérale : ces lentilles de contact pourraient améliorer leur confort de vue.

Besoin d’un dispositif moins visible

Les solutions actuelles ne sont pas adaptées : il existe des lunettes montées avec des télescopes pour les personnes atteintes de DMLA, mais elles sont très grosses et ont un impact négatif sur les interactions sociales. De plus elles ne suivent pas le mouvement des yeux, donc les utilisateurs doivent bouger la tête pour pouvoir les utiliser.

« C’est très important mais aussi très compliqué de réussir à trouver un équilibre entre l’efficacité et les « coûts sociaux » de porter des appareils encombrants. Il y a un fort besoin pour quelque chose de plus intégré, et une lentille de contact est une direction [de recherche] attractive. Nous en sommes toujours au stade de la recherche, mais nous espérons que cela deviendra une vraie option pour les gens qui vivent avec la DMLA ».

Il est également possible d’insérer chirurgicalement un petit télescope dans l’œil, mais cette opération coûte environ 6000 livres, 8 100 euros, selon le Daily Telegraph. Les lentilles de contact devraient être moins chères.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité