Publicité

QUESTION D'ACTU

1400 décès par an

Mélanome : l'Australie ferme les cabines de bronzage

L’Australie a décidé de bannir les cabines de bronzage. Le pays affiche le plus haut taux de mélanomes au monde.

Mélanome : l'Australie ferme les cabines de bronzage SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

  • Publié 01.01.2015 à 06h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Les cabines UV appartiendront bientôt au passé australien. Les autorités ont décidé de les interdire à partir du 1er janvier. Pour bronzer, il faudra donc aller dehors.

11 000 diagnostics annuels
Les six Etats d’Australie ont pris cette décision face à la recrudescence des cas de mélanomes au sein de la population, la forme la plus agressive du cancer de la peau. La littérature scientifique a permis d’avérer le lien entre l’exposition aux UV artificiels et la survenue de ces pathologies. L’utilisation de ces cabines avant l'âge de 35 ans augmenterait de moitié le risque de cancer de la peau.

L’Australie en fait l’amère expérience. Son taux de mélanome est le plus élevé au monde, avec 11 000 diagnostics et 1400 décès tous les ans. En 2007, une histoire a tout particulièrement frappé les esprits. Celle de Clare Olivier, 25 ans, atteinte de la pathologie et militante dans ses dernières heures contre les cabines UV. En effet, les jeunes sont particulièrement exposés aux rayons, selon une vaste étude publiée dans Pediatrics.

 


Trou dans la couche d'ozone
En réalité, le cancer de la peau est un enjeu de santé publique depuis une trentaine d’années  en Australie, où les campagnes de prévention de multiplient. Selon le Cancer Council, dans un pays confronté à un trou dans sa couche d’ozone et un fort ensoleillement, deux Australiens sur trois seront concernées par cette pathologie avant leur 70 ans.

Alors, pour limiter les risques, les autorités des six Etats ont décidé de taper un grand coup. Les dispositifs restent autorisés dans la sphère privée. Mais les instituts et salon de beauté devront en revanche réadapter leur offre.

Les législations bougent
L'exposition aux UV artificiels a été reconnue comme l'une des principales causes de la forte augmentation des cancers cutanés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui déconseille l'utilisation des cabines de bronzage depuis 2003.

En 2009, le Brésil a lui-même décidé de les bannir. En France, le Sénat a proposé en 2012 d'interdire les lampes à UV, sans que cela soit suivi d'effets.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité